Print this page

IIIes Jeux africains de la jeunesse: La Côte d’Ivoire s’offre ses deux premières médailles

samedi, 21 juillet 2018 13:24
Koumba Ibo (2e, à partir de la gauche) a offert la première médaille d'or à la Côte d'Ivoire. Koumba Ibo (2e, à partir de la gauche) a offert la première médaille d'or à la Côte d'Ivoire. Crédits: DR

Les taekwondo-in ont remporté l’or et le bronze hier, à la salle Oms d’El Bia, en plein centre d’Alger.

Pour la première fois depuis l’ouverture des Jeux, l’hymne national de la Côte d’Ivoire a résonné dans la cérémonie de remise de médailles. Le taekwondo ivoirien s’est illustré en offrant hier à la Côte d’Ivoire deux médailles. Koumba Ibo, dans la catégorie filles des moins de 63 kg, a remporté la médaille d’or en battant en finale l’Ethiopienne Demo Messo Tasthe (23-17).

Moins explosive mais faisant preuve de maîtrise, elle a dominé son adversaire dans les trois rounds. Chez les hommes, Sery Cédric, dans la catégorie des moins de 63 kg également, s’est adjugé la médaille de bronze. Eliminé en demi-finale par le Marocain Youssef Boatriss (12-33), il s’est contenté de la 3e place. C’est un athlète éthiopien qui a dominé les débats dans cette catégorie.

Le grand Tariku Germa (1,97m) a offert l’or à son pays en battant le Marocain en finale. La joie se lisait sur le visage des Taekwondo-in ivoiriens qui avaient promis de faire honneur au pays. Partis d’Abidjan avec quatre athlètes (deux filles et deux garçons), ils ont rempli leur contrat, en attendant le dernier compétiteur.

Dosso Cheick, dans la catégorie des plus de 73 kg, défiera ce samedi un Marocain qui serait l’athlète le plus grand de la compétition de Taekwondo avec plus de deux mètres de long. «Cela sera un combat difficile, mais il faudra user de malice face à ce genre d’adversaire. Je demanderai à Cheick de donner des coups moins haut pour l’épuiser d’entrée», a indiqué l’entraîneur de la sélection ivoirienne de taekwondo.

«Les médailles de mes coéquipiers vont me booster le moral. Je suivrai les consignes de l’entraîneur et je pense que je pourrai m’en sortir», a déclaré Dosso Cheick. Le dernier tireur ivoirien entre en lice à l’étape des quarts de finale, selon le tirage effectué. En cas de victoire, la Côte d’Ivoire sera assurée de s’offrir au moins une médaille de bronze.

Les résultats ont été cependant en deçà des espérances dans les autres disciplines. Notamment en aviron où l’espoir de médailles dans la course des deux milles mètres a été vendangé. Le rameur ivoirien n’a pas accédé aux six premières places qualificatives pour la finale.

Au rugby, la sélection ivoirienne avait besoin de deux victoires pour terminer parmi les deux premiers de son groupe pour disputer les demi-finales. Les joueurs du coach Essapa Essien Serge sont malheureusement tombés (12-24) contre la Namibie, après avoir concédé le nul face au Bénin (12-12).

Céleste Kolia
envoyé spécial à Alger

 

Read 353 times Last modified on samedi, 21 juillet 2018 13:38