France-Croatie: Le rendez-vous de tous les défis

France-Croatie: Le rendez-vous de tous les défis

samedi, 14 juillet 2018 12:09

Le palmarès de la France lui permet d’aborder la finale de la 21eédition de la Coupe du monde avec le statut de favori. En effet, pour avoir été un pays qui a déjà eu à participer à deux reprises (victoire en 1998 et défaite en 2006) à la finale du Mondial contre zéro pour la Croatie.

Une identité d’ancien champion du monde qui permet à la nouvelle génération d’avoir un bel état d’esprit pour cet important rendez-vous du 15 Juillet, à Moscou. Soit un jour après la fête nationale de la France. Qui pourrait aussi être un stimulant pour cette nouvelle génération des Bleus. Cette formation dont la clé du succès se trouve dans la solidarité et la solidité de la défense symbolisée par Samuel Umtiti du Fc Barcelone et Raphaël Varane du real Madrid.

Au milieu de terrain, Blaise Matuidi (Juventus), paul pogba (Manchester United) et N’golo Kanté (Chelsea) ont le secret pour rehausser le niveau de jeu. Ce sont des joueurs aguerris. De même que hugo Lloris et Antoine Griezmann qui sont comme des gardiens du temple.

Ces deux hommes sont les relais de Didier Deschamps sur la pelouse. En somme, la France est une équipe difficile à manœuvrer. Un groupe très organisée et appliquée. Il applique très bien la consigne “ Tous pour un. Un pour tous”. C’est moins par ses individualités que par son collectif que la sélection française a pu battre l’Argentine de Lionel Messi, l’Uruguay de Suarez et la Belgique d’Eden hazard. Les Français ne vont certainement pas changer leur tactique et leur esprit de jeu.

La Croatie doit faire très attention. A juste titre, Modric ne doit pas être le seul joueur à imprimer le rythme. Il faut que le milieu de terrain du Fc Barcelone, Ivan rakitic soit prêt à prendre le relais quand cela s’impose. Jusqu’à présent, il n’a pas encore réussi à donner la pleine mesure de son talent. Un duo Modric- rakitic en pleine forme peut, certainement, mettre en difficulté les deux bloqueurs français (Matuidi et N’golo) au milieu de terrain.

Tout va se jouer dans ce secteur médian. L’équipe qui sera à même de maîtriser ce compartiment va, sûrement, l’emporter. Il ne faut pas s’attendre à un match totalement ouvert. Ce sera une partie très tactique.

Tout peut se jouer également à partir des bancs de touche. Le coach de la Croatie a plus d’effort à fournir pour remettre sur orbite son groupe. Après avoir aligné trois matches de qualification par trois prolongations et deux séances des tirs au but, les Croates, pourrait-on le dire, peuvent être émoussés.

Dans quel état physique les Slaves aborderont la finale? Une chose est certaine, la Croatie a plus d’un tour dans son sac. Forte de ses qualités morales, elle espère décrocher un premier sésame mondial.

ADAM KHALIL

 

Lu 174 fois Dernière modification le samedi, 14 juillet 2018 12:15