Football ivoirien (1970-1980): Le C.O Bouaflé, l'épouvantail des années 80
  • Accueil
  • Sports
  • Football ivoirien (1970-1980): Le C.O Bouaflé, l'épouvantail des années 80

Football ivoirien (1970-1980): Le C.O Bouaflé, l'épouvantail des années 80

mardi, 14 août 2018 17:21
Football ivoirien (1970-1980): Le C.O Bouaflé, l'épouvantail des années 80 Crédits: Koffi Koffi dit «Maestro»

Le Club omnisports de Bouaflé (C.O Bouaflé) a défrayé la chronique dans les années 1970 à 1980.

Même si les ‘’Buffles de la Marahoué’’ restent sur un palmarès très peu flatteur (vainqueur de la Coupe de Côte d’Ivoire 2004 et Champion de Côte d’Ivoire 2013 en Ligue2), l’histoire du football ivoirien retiendra que le C.O.B, de par la prestance de ses joueurs, a drainé du monde à chacune de ses sorties.

Que ce soit face à l’Asec, l’Africa, le Stade ou le Stella, les violet et blanc ont toujours répondu présents, alliant technique dans la qualité du jeu et efficacité devant les buts adverses.

Bon nombre d’entre ces anciennes «vedettes» qui ont porté haut les couleurs de ce club banlieusard, ne sont plus, hélas de ce monde à l’instar de feux Inza Soumahoro, Bolou Roger, Lago Francis et autres Bénié Bi Kouakou.

Le hasard bienveillant nous a permis de croiser l’un des «génies» de cette sacrée génération. Koffi Koffi dit «Maestro» sur qui le temps n’a pas vraiment eu d’effet. «C’était une sacrée génération et un groupe qui donnait plaisir à voir jouer», dit-il pour tout résumer.

Le Club omnisports de Bouaflé: Debout de gauche à droite, Koffi Koffi, feu Inza Soumahoro, Karim Sylla, feu Kadio.Digbeu Kouamé, feu Zamblé Arsène, feu Yao David, feu Bolou Roger. Accroupis de gauche à droite: feu Kehi Julien, Domingo, feu Lago Francis, feu Beniè Bi Kouakou Getheme, Asemian Aka René, Biady Nestor, Goro Sarah Jules... Un beau souvenir.

A. Z.
Infos: une correspondance particulière

Lu 344 fois Dernière modification le mardi, 14 août 2018 18:04