Football (16es de finale retour de la coupe de la Confédération) : Les Mimos qualifiés
  • Accueil
  • Sports
  • Football (16es de finale retour de la coupe de la Confédération) : Les Mimos qualifiés

Football (16es de finale retour de la coupe de la Confédération) : Les Mimos qualifiés

dimanche, 07 avril 2013 23:19

Au terme d’un match âprement disputé, samedi, au Champroux, les deux équipes se sont neutralisées (1-1).

L’Association sportive des employés de commerce (Asec) a réussi à se qualifier pour les 8es de finale de la Coupe de la Confédération, après son nul (1-1) devant le Rail Club de Kadiogo samedi, au stade Champroux de Marcory. Une qualification obtenue avec beaucoup de difficultés. Les jaune et noir n’ont pas montré un visage reluisant dans ce match retour contre des Burkinabè enthousiastes dans tous les secteurs de jeu. Les hésitations du gardien de but, Komenan Sylvain, la possession de balle trop souvent exagérée du milieu de terrain, Zagbayou Hugues, ou encore les relances dans le vide de Bamba Nemblesseny… n’offraient pas aux Mimos un jeu de qualité. Et si Traoré Siaka, ‘’Gigi’’, l’entraîneur de l’Asec, peinait à trouver des mots à la fin du match pour justifier la prestation de ses joueurs, c’est parce qu’il a conscience que son équipe s’est certes qualifiée, mais, n’a pas produit du jeu. «C’est une bonne qualification. Nous avons eu une série de victoires, ces derniers temps (…) Ce match contre le Rc Kadiogo a été difficile. Mais il nous fallait nous qualifier et l’essentiel est acquis».

Et face à une formation de l’Asec en manque d’inspiration, les burkinabè ont mieux déroulé leur jeu, avec comme récompense le premier but (32e mn) de la partie réussi par Abdoul Rasmane Diarra.

Sentant le danger, le coach des Mimos fait  remplacer le défenseur Kangouté Adama par Koné Nabi (36è mn). L’Asec se porte ainsi mieux en défense. Et peut s’engager dans des actions offensives. Il revient au  score (1-1) à la 38e), sur un penalty, consécutif à une faute commise sur Zagabyou Hugues, dans la surface de réparation. Le tir de Boua Koffi est touché par le gardien burkinabè. Mais l’attaquant de l’Asec est chanceux de voir son shoot franchir la ligne.

A la 61e mn, il se produit un fait de jeu. L’attaquant burkinabè, Nebnoma Yameogo, en position irrégulière, marque de la tête, mais l’arbitre congolais, Tsida Kamba ne valide pas le but pour hors-jeu. Les burkinabè crient à l’injustice. Une frustration (selon eux) qu’ils n’accepteront pas jusqu’à la fin du match. Si bien que l’entraîneur Kamou Malo a demandé à ses joueurs de ne pas accorder d’interview à la presse, en signe de protestation. L’entraîneur de l’Asec, Traoré Siaka, ‘’Gigi’’, lui, reconnaît que son équipe «doit beaucoup travailler pour  mieux aborder le match des 8es  de finale contre le vainqueur de l’opposition Motemba Pembe (Rd Congo) - Lydia Academic (Burundi)».

Adam Khalil

 

Lu 1129 fois Dernière modification le dimanche, 07 avril 2013 23:21