FIF: "Le ministère des Sports n’est pas notre adversaire", selon Sory Diabaté

mercredi, 23 octobre 2013 15:27

[23-10-2013. 18h00] La gestion et le financement de l’équipe nationale des cadets étaient au cœur des échanges. Sans oublier l’éclairage de l’opinion publique sur certaines querelles entre le ministère de tutelle et la Fif.

FIF: "Le ministère des Sports n’est pas notre adversaire", selon Sory Diabaté

« Il n’y a pas de problème entre la Fédération ivoirienne de football (Fif) et le ministère des Sports. Car, c’est notre tutelle et par conséquent nous devons travailler ensemble ». C’est ce qu’a déclaré, ce mercredi 23 octobre, Sory Diabaté, premier vice-président du comité exécutif de la Fif lors d’une conférence de presse animée dans les locaux de ladite fédération à Abidjan-Treichville.

La gestion et le financement de l’équipe nationale des cadets étaient au cœur des échanges. Sans oublier l’éclairage de  l’opinion publique sur certaines querelles entre le ministère de tutelle et la Fif.

Il a fait remarquer qu’il n’existe aucune rivalité ni d’adversité entre la Fif et la tutelle. « Nous ne voulons pas avoir le ministère des Sports comme adversaire. Car, le faisant, ce serait être en conflit avec l’État », a-t-il soutenu. Poursuivant, il a souligné: « il ne faut pas disperser nos forces, car nous devons nous concentrer sur notre adversaire qui est le Sénégal pour la qualification des Éléphants au mondial 2014 ».

Le premier vice-président du comité exécutif de la Fif a reconnu que les problèmes de financement pour la subvention des différentes compétitions demeurent. Mais, estime-t-il, la fédération n’a jamais tenu pour responsable le ministère des Sports concernant la défaite des cadets aux Émirats 2013.

A l’en croire, les fonds décaissés par le gouvernement pour aider la fédération à prendre en charge et couvrir les dépenses n'ont pas été faits à temps. La Fédération ivoirienne de football ne peut pas prendre en charge toutes les dépenses liées à une compétition.


Marie-Ange Akpa
(Stagiaire)