• Accueil
  • Sports
  • Equitation (championnat national de saut d’obstacles): Anaïs Roychoteau, reine de Côte d’Ivoire

Equitation (championnat national de saut d’obstacles): Anaïs Roychoteau, reine de Côte d’Ivoire

mercredi, 15 mai 2019 18:16
Equitation (championnat national de saut d’obstacles): Anaïs Roychoteau, reine de Côte d’Ivoire Crédits: DR

Anaïs Roychoteau (27 ans) a remporté le concours national de saut d’obstacles. Une épreuve majeure qui compte pour le championnat national de Côte d’Ivoire.

C’était dimanche dernier, à Horse academy, un club d’équitation régulièrement affilié à la Fédération ivoirienne (Fie), à Gonzagueville, sur la route de Grand-Bassam.

En présence du Comité directeur de la Fédération ivoirienne d’équitation, fortement représenté, à avec à sa tête le président Stéphane Ouégnin et d’un bon petit public, Anaïs, avec un point, a montré sa maîtrise, sa dextérité, mais surtout sa parfaite complicité avec Aldo, son cheval. Ce qui lui a permis de dominer le concours et s’offrir le Prix de Côte d’Ivoire composé d’un trophée, une médaille et d’importants lots soigneusement préparés par le patron national de l’équitation.

A l’issue de cette épreuve phare (hauteur d’obstacle 120 cm), Emma Bruno-Fernina (7 points) est arrivée en deuxième position. Devant Yaya Ouédraogo qui a fermé le podium, avec 16 points.

Outre le 120 point, il y avait trois autres concours au menu : le 105 cm, le 90 cm et l’épreuve de 75 cm. Romain Boyer et son cheval Dark Fly ont été supers sur le 105 cm, qu’ils ont remporté avec une pénalité de 5 points. Natacha Schorochooff sur Vanille a été classée deuxième, avec 7,5 points. Laissant la troisième place au cheval Qualista et sa cavalière Marie Aline Nangbo (8 points).

Le 90 cm a été l’affaire de Yaya Ouédraogo et Duque, son cheval. Ils se sont imposés avec 4 points de pénalité devant Naël Seklaoui et son cheval Amour d’Helby (22,5 points) et Manon Dieval sur Graziela (24 points de pénalité). Tandis que Yaya Ouédraogo s’adjugeait le prix du 75 cm avec le cheval Farmen. Khalilou et Aziz Kaboré ont occupé respectivement les deuxième et troisième marches du podium.

Une belle journée d’équitation que le président Ouégnin n’a pas manqué de souligner. Il a félicité tous les cavaliers pour la qualité du spectacle et salué le club d’accueil et sa présidente, Sophie Didier-Laurent pour son implication dans le développement de la discipline en Côte d’Ivoire.

En tout cas, c’est sur une bonne note d’espoir que Stéphane Ouégnin a quitté le Horse academy club, avec l’annonce d’un partenariat avec la Fédération royale marocaine. Un mariage qui va sûrement permettre à la Côte d’Ivoire d’accéder rapidement au gotha mondial dans les mois à venir.

PAUL BAGNINI