Éliminatoires Can 2019: Savoy Raoul, le sélectionneur de la Centrafrique, croit en leurs chances
  • Accueil
  • Sports
  • Éliminatoires Can 2019: Savoy Raoul, le sélectionneur de la Centrafrique, croit en leurs chances

Éliminatoires Can 2019: Savoy Raoul, le sélectionneur de la Centrafrique, croit en leurs chances

jeudi, 11 octobre 2018 20:23
Savoy Raoul, entraîneur des Fauves de la Centrafrique Savoy Raoul, entraîneur des Fauves de la Centrafrique Crédits: Charles Kazony

A 24h de l'important match contre les Éléphants de Côte d’Ivoire, Savoy Raoul, le sélectionneur suisse des Fauves de la Centrafrique était face à la presse ce jeudi 11 octobre 2018.

Il considère que ce match est très capital pour les deux nations. « C’est un match important pour les deux équipes. Non seulement celui-ci mais aussi celui qui va nous opposer mardi prochain en Centrafrique », a-t-il dit d’entrée.

Pour lui, ces deux rencontres vont certainement permettre de dénouer une bonne partie des éliminatoires de ce groupe. Tout en rappelant que les Ivoiriens et les Centrafricains ont le même nombre de points, il est convaincu que chacun va jouer à fond pour avoir la victoire. « Nous comptons repartir à Bangui avec au moins un point sinon la victoire », a-t-il prévenu.

Concernant Geoffrey Kondogbi, le milieu de terrain évoluant au Fc Séville en Espagne, qui est l’un des métronomes des Fauves, il a rassuré les journalistes qu’il s’est bel et bien intégré dans le groupe. « Il était avec l’équipe il y a quelques années déjà. Par conséquent, son intégration dans le onze actuel s’est fait sans problème. Surtout que c’est quelqu’un de simple qui est loin d’avoir la grosse tête », a-t-il révélé.

Pour ce qui est ce match contre les Éléphants, Savoy Raoul dit avoir pris le temps de les observer dans les grands championnats à travers le monde. C’est pourquoi il affirme avoir une idée claire non seulement du fond de jeu des Éléphants mais aussi des individualités dont l’équipe ivoirienne regorge. « Il ne s’agit pas de s’occuper de la qualité de nos adversaires. Il est plutôt question pour nous de travailler sur nos propres qualités. Améliorer le contenu de notre jeu tout en mettant en place une stratégie pour contrer les Ivoiriens sur la base de leurs qualités et faiblesses », a-t-il expliqué.

En tout cas, selon l’entraîneur des Fauves, ses joueurs ne se laisseront pas intimider par la pléthore de stars dont regorge leur adversaire. Du côté de l’infirmerie, il a indiqué que deux joueurs, pour cause de blessure, ne pourront pas prendre part à cette opposition.

CHARLES KAZONY
CORRESPONDANT REGIONAL    

Lu 207 fois Dernière modification le jeudi, 11 octobre 2018 20:32