Coupe nationale : Les Magnans attendent les Mimos

lundi, 05 août 2013 23:58

La finale de la 50e édition se dispute, cet après-midi, au stade de la Paix de Bouaké.

Le stade de la Paix de Bouaké accueille la finale de la 50e édition de la coupe nationale de football aujourd’hui. A l’affiche, le choc entre l’Asec Mimosas et le Stella club d’Adjamé.
Une rencontre qui promet des étincelles. Cette saison, les rencontres entre les deux équipes abidjanaises  ont tenu toutes leurs promesses. Pour les Jaune et noir, il s’agira, ni plus, ni moins,  de prendre leur revanche après la défaite concédée, lors du match retour du championnat (2-3).
Une formation de l’Asec qui,  déjà qualifiée pour la Ligue des champions, foulera la pelouse du stade de la Paix avec l’ambition d’enrichir son palmarès  d’un 18e trophée dans l’épreuve. Kassi  Amani, alias «Sous-préfet » ou « l’homme à la lampe », le bouillant supporter du club à  Bouaké, joint par téléphone,  ne dit pas le contraire. «En championnat comme en coupe nationale, l’Asec est l’équipe la plus titrée de Côte d’Ivoire .Mardi, elle va prouver cette suprématie sur laquelle repose sa popularité. Dans ce match, le Stella n’a pas de chance. Son rêve de remporter le trophée sera brisé », prévient –il.
La transformation de ce souhait en réalité pourrait, cependant, être un parcours du combattant pour le vice-champion. Goua Marc,  Kobenan Sylvain Koffi  Foba, Boua Koffi, Sekyéré Marc «Gatuso», Soumahoro Bengaly, Zagbayou Hugues Evra…, qui ont souffert avant d’éliminer la prometteuse  formation de l’Alliance d’Abengourou (1-0), devraient sortir le grand jeu pour l’emporter. Car, les Magnans ont fait la promesse à leurs  supporters d’inscrire leur nom sur le socle de dame coupe. Pour la 5e fois de leur histoire.  Au QG des Vert et blanc, le message est clair. «Notre qualification pour la finale nous ouvre les portes de la coupe de la Confédération. La coupe nationale est une compétition majeure du football ivoirien. Après avoir éliminé le Séwé Sports de San Pedro  et le Sporting club de Gagnoa, nous ne pouvons pas nous arrêter en si bon chemin.  Nous respectons l’adversaire. Mais toutes les dispositions ont été prises pour conserver le trophée que nous détenons», rassure   David Bationo, le secrétaire général du club.
Les paris sont donc ouverts.
Diallo Mohamed