• Accueil
  • Sports
  • Can cadets (Demi-finale) : Admirables Éléphanteaux !

Can cadets (Demi-finale) : Admirables Éléphanteaux !

mardi, 23 avril 2013 23:40

Les jeunes Ivoiriens ont piégé leurs homologues marocains (2 - 1), hier, au stade de Rabat.Admirables éléphanteaux !

Pour la première fois, la sélection nationale cadette   de Côte d’Ivoire disputera la finale de la coupe d’Afrique de la catégorie. Héroïques dans un match où ils n’avaient pas la faveur des pronostics, les poulains de l’entraîneur Kamara Ibrahim ont barré la route de la finale aux Lionceaux de l’Atlas.  Grâce à deux réalisations de Bédia Aka (31e) et  Dolé Niangbo (37e)  contre celle de Sabaar Ahmed (67e).

Au terme d’un match plein de suspense.  

Un rêve qui se réalise pour l’ex-entraîneur de l’Entente sportive de Bingerville et ses jeunes poulains  qui ont  bénéficié du soutien sans faille de Sidy Diallo, le président de la Fédération ivoirienne et du sélectionneur Sabri Lamouchi  venus les pousser à la victoire. «  Je suis un entraîneur comblé. Les jeunes gens ont cru en leur chance. Ils ont mouillé le maillot face à cette grande équipe du Maroc. Le résultat est là. Merci à eux pour cet honneur fait au peuple ivoirien. », souligne Kamara Ibrahim, interrogé par un confrère marocain.

Fidèles à leur système de défense et d’attaque à outrance, les Ivoiriens, malgré une légère domination  des Marocains poussés par un public  du stade International de Rabat acquis à leur cause, ont trouvé le chemin des buts, après la demi-heure du jeu. Au sortir d’une belle séquence de jeu, Bédia Aka, d’une frappe à l’entrée de la surface de réparation,  laisse pantois Belkouch, le portier des Lionceaux. Un exemple suivi six minutes plus tard, par Dolé Niangbo. Il a mis à profit une passe d’un coéquipier pour doubler la mise.

De retour de la période d’oxygénation, les Marocains, soucieux de refaire leur retard, butent sur une défense ivoirienne bien en place. Mais leurs efforts sont récompensés,  par un but sur penalty transformé par Sabaar Ahmed.

Insuffisant pour empêcher les Eléphanteaux de se qualifier pour la finale prévue pour vendredi, à Rabat.

Bravo à cette jeune formation ivoirienne qui, malgré la radiation  de trois de ses défenseurs titulaires, a réussi à se hisser  à ce niveau de la compétition.

D. Mohamed.

 

Read 1273 times Last modified on mardi, 23 avril 2013 23:46