• Accueil
  • Sports
  • Can 2021: Des réactions après la constitution des poules

Can 2021: Des réactions après la constitution des poules

vendredi, 19 juillet 2019 18:45
Can 2021: Des réactions après la constitution des poules Crédits: DR

Sory Diabaté (vice-président de la Fif): « La Côte d'Ivoire a un statut à défendre »

C'est un groupe de qualité car toutes les équipes ont démontré, ces dernières années, qu'elles étaient en net progrès. Avec le Niger, on ne se quitte plus. Après les espoirs, c’est maintenant l'équipe A. On se connaît bien maintenant. Madagascar nous a beaucoup impressionnés lors de cette Can. J’ai eu l'occasion d'avoir des nouvelles de cette équipe quand nous étions allés jouer au Togo, en match amical, en France. Je savais qu'elle pouvait surprendre lors de cette Can. C'est une équipe en net progrès qui donne tout sur un terrain de football. Il faut se méfier de tous nos adversaires. La Côte d'Ivoire a un statut, nous allons tout faire pour obtenir notre qualification. Il nous faut être à la Can. Nous sommes dans un projet de reconstruction et le meilleur baromètre pour nous, c'est d'être en phase finale de la Can 2021 pour voir comment nous progressons afin de bien préparer celle de 2023.

Kalilou Fadiga (ancien international sénégalais): « Se méfier de tout le monde»

Après ce que nous a montré la Can 2019, il n'y a plus de petites équipes. Il faut se méfier de tout le monde. Mais je pense que le Sénégal devrait se qualifier dans son groupe. Le sort a voulu que la Guinée-Bissau, notre voisin, soit dans la même poule que nous. Cela va nous éviter un long voyage. C’est une équipe que nous respectons parce qu'elle a beaucoup progressé.

Rabah Madjer (ancien international algérien): « Ces éliminatoires seront très disputées »

Nous aurons des éliminatoires très disputées avec le niveau qui se nivelle dans le football africain. Il faut prendre toutes les équipes au sérieux pour ne pas se laisser surprendre. L'Algérie a la faveur des pronostics pour terminer en tête de son groupe. Aussi faudra-t-il assurer, dès le départ, pour éviter des calculs de dernière minute.

Propos recueillis par
C.
Kolia