• Accueil
  • Sports
  • Bundesliga: Le Bayern de Munich n’est pas un terrain conquis d’avance pour Josep Guardiola

Bundesliga: Le Bayern de Munich n’est pas un terrain conquis d’avance pour Josep Guardiola

vendredi, 12 juillet 2013 18:15

L’actuel entraîneur du Bayern a refusé de répondre aux sirènes financières de Manchester City, de Chelsea sans oublier les Qataris ! Simple humilité pour un projet sportif avec le Bayern ou pure peur d’un probable échec de l’ex-entraîneur du Barça avec ces clubs aux ambitions démesurées ?

Bundesliga: Le Bayern de Munich n’est pas un terrain conquis d’avance pour  Josep Guardiola

Le Bayern de Munich vient de s’offrir l’un des meilleurs techniciens du football en Europe. Pep Guardiola, le mythique entraîneur des Blaugrana a déposé ses valises chez le champion d’Allemagne. L’homme au palmarès élogieux (14 titres dont 2 Ligues des Champions) assure désormais la destinée du club bavarois en lieu et place du ‘’sage’’ Dick Heyckens.

Il serait injuste de ne pas reconnaître le mérite de cet adepte de la philosophie du « football champagne », au vu des résultats obtenus avec le Barça ces dernières années. Mais ce rythme endiablé et chatoyant imprimé par Guardiola à Barcelone était surtout soutenu par des « surdoués » qui ont su transcender leur génération, à savoir Piqué, Arbeola, Xavi, Iniesta, Alexis Sanchez, Villa, Messi… Ils ont été de toutes les aventures du succès du « chef » Guardiola.

Si le monde du football le voit comme un grand technicien, force est de reconnaître que cela est en partie grâce au talent de l’équipe barcelonaise qui formait un bloc homogène avec son mythique entraîneur. Tout comme l’a été l’équipe du Bayern avec Dick Heyckens durant le temps de sa présence sur le banc bavarois.

Aujourd’hui, Pep Guardiola hérite d’un club qui a réalisé la plus belle saison de son histoire. C’est-à-dire vainqueur du championnat national, de la coupe nationale, de la ligue des champions. Un défi immense pour le technicien catalan, adepte du beau jeu, qui à défaut de faire oublier Dick Heyckens, devra faire  mieux que le ‘’sage’’. Une mission qui s’annonce certes difficile mais pas impossible pour le stratège espagnol dont la force de caractère reste un atout indéniable.

L’actuel entraîneur du Bayern a refusé de répondre aux sirènes financières de Manchester City, de Chelsea sans oublier les Qataris ! Simple humilité pour un projet sportif avec le Bayern ou pure peur d’un probable échec de l’ex-entraîneur du Barça avec ces clubs aux ambitions démesurées ?

Il est clair que Guardiola est venu au Bayern pour pérenniser le rythme féerique de la victoire laissée par son illustre prédécesseur.

Quand l’homme affirme maintenir le Bayern au sommet en restant plus fort et en glanant le maximum de trophées… il masque un peu une inquiétude favorisée par son visage angélique.

Alain Zama

Correspondance particulière