Victorien N'guessan KOUAKOU

Victorien N'guessan KOUAKOU

[13-09-2015. 18h00] A Niablé (28 km d’Abengourou) où le Président de la République fera une brève escale, Nanan Kouakou Kouao le Patient III, le chef de canton, s’est engagé à mobiliser environ 10.000 personnes.

Harcelés par les assauts répétés d’Ibrahim Samassi et les jaune et bleu, Ange Gnagbo, Lago Michael et leurs coéquipiers qui savent qu’ils n’ont plus que la Coupe nationale pour prétendre à une place africaine l’année prochaine, vont jeter leurs dernières forces dans un match à la limite de l’équilibre, pour s’octroyer le gain final.

[10-07-2015. 15h00] Outre ces données statistiques, trois autres cas ont été perpétrés dans la seule nuit du lundi à mardi 7 juillet. Les bandits ont cambriolé une pharmacie, la boutique du plus grand fournisseur de la ville et un atelier de couture.

Le but de cette action est d’accroître la capacité des médecins et des officiers pour une prise en charge efficace des personnes vivant avec l’hypertension artérielle et le diabète.

En présence du Président de la République Alassane Ouattara et de sa Majesté Mohamed VI, roi du Maroc, cet accord d’acquisition des parts d’actions de l’Etat par le groupe Attijariwafa Bank ont été signés par la ministre auprès du Premier ministre chargée de l’Économie et des Finances, Kaba Nialé et du président directeur général de cette institution Mohamed El Kettani.

[02-06-2015. 16h00] En présence du Président de la République Alassane Ouattara et de sa Majesté Mohamed VI, roi du Maroc, cet accord d’acquisition des parts d’actions de l’Etat par le groupe Attijariwafa Bank ont été signés par la ministre auprès du Premier ministre chargée de l’Économie et des Finances, Kaba Nialé et du président directeur général de cette institution Mohamed El Kettani.

Comme à la fin de chaque tournée, le Président de la République a fait une conférence de presse à la fin de cette visite d’Etat dans les régions du Folon et du Kabadougou.

[20-05-2015. 07h00]  Le Kabadougou initialement habité par le peuple Senoufo a connu l'arrivée des Malinké par vagues successives entre le XVe et le XVIe siècle. Tombé sous le règne de Samory Touré au XIXe siècle, les Malinké installés jusqu'alors autour d'Odienné, s'installèrent dans cette ville en grand nombre.

Le Kabadougou initialement habité par le peuple Senoufo a connu l'arrivée des Malinké par vagues successives entre le XVe et le XVIe siècle. Tombé sous le règne de Samory Touré au XIXe siècle, les Malinké installés jusqu'alors autour d'Odienné, s'installèrent dans cette ville en grand nombre.

[19-05-2015. 16h00] Le Kabadougou initialement habité par le peuple Senoufo a connu l'arrivée des Malinké par vagues successives entre le XVe et le XVIe siècle. Tombé sous le règne de Samory Touré au XIXe siècle, les Malinké installés jusqu'alors autour d'Odienné, s'installèrent dans cette ville en grand nombre.

Page 34 sur 58