• Accueil
  • Sports
  • Africa sports: Vagba recrute un entraîneur et s’offre un équipementier

Africa sports: Vagba recrute un entraîneur et s’offre un équipementier

mercredi, 11 septembre 2019 17:25
Africa sports: Vagba recrute un entraîneur et s’offre un équipementier Crédits: DR

Depuis l’implication de la Fédération ivoirienne de football (Fif) dans le règlement définitif de la guerre de leadership qui détruisait le club, on sent les lignes bouger.

Ce n’est pas encore le parfait amour entre Alexis Vagba et Antoine Bahi. Néanmoins, l’on constate que la maison vert et rouge ne dort plus. La semaine dernière, le président Alexis Vagba a annoncé la signature prochaine d’un entraîneur français. Jean Christophe Gratecap qui va prendre la tête de l’encadrement technique était attendu hier nuit à Abidjan. Nanti d’un diplôme Uefa A, ex-recruteur pour le club anglais de West Bromwich Albion (2009-2011), ancien entraîneur de Villeneuve sur Lot Fc (2006-2007) et directeur technique du Langon Fc, en France (2017-2018), Gratecap devrait, selon les proches du président Alexis Vagba, aider à mettre fin à la situation confuse au niveau de l’équipe. Notamment dans la gestion des joueurs en vue du championnat national. Il faut dire que le protocole d’accord, accepté pourtant par les deux parties, a du mal à être exécuté. Les deux équipes du club continuent de s’entraîner séparément à des endroits distincts, avec deux entraîneurs différents.

Mais il n’y a pas que cela. Alexis Vagba vient également de parapher un contrat avec équipementier sportif. Le nouveau partenaire des Aiglons basé en Belgique, s’engage à équiper l’équipe à hauteur de 40 millions de FCfa par saison, pendant 3 ans.

A noter que la marque qui habillera l’Africa Sports est déjà présente sur le continent, à travers des pays comme la RD Congo, le Zimbabwe, le Mozambique et l’Afrique du Sud.

Une seule question : est-ce que le premier vice-président chargé de la section football, Antoine Bahi, et les autres membres du comité directeur sont associés à ces décisions du président Vagba. Car sur la question, le protocole d’accord signé devant témoin, le 23 août dernier est clair. « Les décisions seront prises de façon collective par M. Alexis Vagba et M. Antoine Bailly, chacune des parties devant associer l’autre dans la prise de décisions », mentionne le protocole dit transactionnel.

P. BAGNINI