Africa Sports/“ Pablo ’’ charge Koné Cheick Oumar
  • Accueil
  • Sports
  • Africa Sports/“ Pablo ’’ charge Koné Cheick Oumar

Africa Sports/“ Pablo ’’ charge Koné Cheick Oumar

jeudi, 09 mai 2013 22:13

Accusé de détournement par l’ex - président central du club, Paul Gogoua, le patron de la section handball, a contre - attaqué, mercredi.

Paul Gogoua, alias Pablo, le légendaire patron de la section handball de l’Africa sports, est mécontent de l’ancien président central, Koné Cheick Oumar. Il n’est pas passé par quatre chemins pour contre-attaquer ce dernier qui l’accuse de détournement sur le compte du club.

Documents à l’appui, Pablo a réagi vigoureusement à cette accusation portée contre sa personne, au cours d’une conférence de presse, mercredi, à la Maison de la presse, au Plateau. «Koné Cheick Oumar doit 25 millions de Fcfa au handball et il l’a reconnu. Le compte logé à la Cecp dont il parle et sur lequel des opérations ont été effectuées existe depuis 2002, lorsque nous avons obtenu notre contrat de sponsoring avec une société de la place», a expliqué Pablo. Qui précise que ce compte a été fourni grâce à de bonnes volontés, comme le ministre d’état, Hamed Bakayoko. «Le Président Laurent Gbagbo, en son temps, nous a aussi aidés. Et tout cela a été fait au nom de l’Africa handball. Chaque discipline, au sein du club, est autonome et dispose logiquement de son compte. J’étais à la création du compte, quand M. Zéhi Sébastien a été nommé à ma place. Il a travaillé sur le compte, puis je suis revenu aux affaires. Il n’y a donc rien de nouveau», selon Paul Gogoua.

Le patron de l’Africa handball révèle, ensuite, que durant son mandat à la tête de la présidence du conseil d’administration de l’Africa, Koné Cheick n’a déboursé aucun centime pour le fonctionnement de la section. «A son arrivée, il s’est déclaré milliardaire et a pris l’engagement d’apporter une aide financière à chaque section. Malheureusement, je n’ai souvenance que de trois primes d’un million de Fcfa chacune, accordées après des trophées remportés. Pour le reste, rien. Nous étions, récemment, à Tunis, pour le Championnat d’Afrique des vainqueurs de coupe. Cela a coûté près de 48 millions de Fcfa. Koné Cheick n’y a pas contribué. Pour ce qui est des 25 millions de Fcfa, il a contracté la dette à la veille du match contre l’Asec mimosas en Ligue 1. Le 22 février 2013, il a signé le document exigé par la Cecp me désignant comme président de la section handball du club, afin de me permettre de faire le retrait et de lui remettre l’argent», a précisé Gogoua.

Paul Bagnini

 

Lu 1161 fois Dernière modification le jeudi, 09 mai 2013 22:15