7è édition de la Can de maracana: Le président Bleu se dit confiant
  • Accueil
  • Sports
  • 7è édition de la Can de maracana: Le président Bleu se dit confiant

7è édition de la Can de maracana: Le président Bleu se dit confiant

samedi, 04 août 2018 18:31
7è édition de la Can de maracana: Le président Bleu se dit confiant Crédits: Alain Zama

La Fédération ivoirienne de maracana et disciplines associées (Fimada) a présenté le Comité d’organisation de la 7è édition de la Coupe d’Afrique de maracana « Mara’Can Abidjan 2018 » le 3 août 2018, à l’Office national des sports (Ons). Face à la presse nationale et internationale, le président de la Fimada par ailleurs président de l’instance internationale du maracana, est revenu sur la logistique, la mobilisation du public, l’état d’esprit des sélections ivoiriennes et le Comité d’organisation.

Au niveau de la logistique

«Nous sommes en négociations très avancées avec les partenaires de l’hôtellerie, de la restauration et au niveau du transport. Le District d’Abidjan est partenaire de l’évènement. Nous avons donc proposé à la nomination d’un conseiller spécial en la personne de M. Arsène Akéko pour nous permettre de bénéficier de leurs atouts logistiques parce que le gouverneur du District d’Abidjan est co-président de cette cérémonie de même que les ministres Albert Mabri Toikeusse et Albert François Amichia. De plus le ministre des Sports qui vient d’arriver, M. Claude Paulin Danho est conscient de ce que l’œuvre doit être structurée. C’est un homme qui a l’esprit très alerte pour tout ce qui concerne le développement du sport en Côte d’Ivoire. Les différentes commissions ont été lancées ce matin (ndlr: vendredi). En termes d’activités, vous pouvez être rassuré. Ces collaborateurs feront tout leur maximum pour qu’au soir du 30 septembre, tous puissent dire ‘’Yes’’, on était en Côte d’Ivoire.

La mobilisation des Ivoiriens

Nous avons mis un point d’honneur à la mobilisation. Elle est d’abord confiée à nos amis de la Jomif (Journée de maracana inter forum). Donc tous les internautes de Côte d’Ivoire seront à cette compétition. La Can va durer en réalité trois (3) jours mais les participants séjourneront pendant cinq (5) jours en Côte d’Ivoire puisqu’il y aura l’A.G de la Fédération internationale de maracana et associations (Fimaa). A côté de cela, des séries de formations des officiels techniques et administratifs sont aussi prévues. Tout ceci pendant une semaine. Mais je suis convaincu, la Côte d’Ivoire est friand de football en général mais du maracana en particulier. Et ils viendront de tous les hameaux, les Ivoiriens épris de cohésion sociale, qui voudront que leur pays reste un modèle de mobilisation, de fraternité et d’hospitalité. Ils viendront en grand nombre, j’en suis convaincu.

La préparation des deux sélections nationales

Nos deux sélections nationales sont au labo. Le directeur technique national (Dtn) Pékouri supervise toutes nos compétitions. Nous étions à Yamoussoukro au mois de mai dernier, ensuite à Divo la semaine dernière pour le championnat des Super-séniors (vétérans). Le 11 août prochain, nous serons à Korhogo avec les meilleurs au niveau des phases finales de la coupe nationale. Donc, nos deux équipes nationales sont au boulot et les Ivoiriens peuvent être rassurés.

Le Comité d’organisation de la Can (Cocan)

Ce sont des personnes connues pour leur esprit de sacerdoce. Elles savent très bien qu’au maracana, c’est la volonté et le sacrifice. Elles seront à la hauteur de leurs tâches. Je suis persuadé que tous les présidents des six (6) Commissions, la Cellule d’administration et même les Conseillers spéciaux seront à la hauteur des tâches à eux confiées dans le cadre, justement, de la promotion de la destination Côte d’Ivoire, parce que le maracana est avant tout, un produit local…»

Alain Zama
Correspondant communal

Lu 393 fois Dernière modification le dimanche, 05 août 2018 14:26