SOCIETE
Plus de 50 milliards de francs Cfa ont été investis dans le District des Savanes dans le cadre du Programme présidentiel d’urgence (Ppu) initié par le Chef de l’État Alassane Ouattara depuis son accession à la tête de la Côte d’Ivoire.
Le Conseil supérieur des imams (Cosim) et le Conseil des imams sunnites (Codis) de Côte d’Ivoire ont été invités, au mois de juin dernier, par les guides musulmans, à créer un comité national permanent pour l’observation du croissant lunaire pendant toute l’année.
Les dons de la première dame qui visent à contribuer au développement de cette localité, sont destinés au secteur de la santé, à l’école et aux femmes.
Le Chef de l’État a répondu favorablement aux préoccupations des étudiants ivoiriens vivant dans l’empire du Milieu.
Sidiki Bakayoko et Christophe Kouamé s’appuient sur une même décision de justice pour se proclamer coordonnateur national de la Csci. Que dit cette ordonnance?
L'étude démontre en outre que chaque année, l'État ivoirien paie près de 10 milliards de francs Cfa (15.245 euros) au titre de ses factures d'eau.
Obtention de bourses, équipement des laboratoires et de la bibliothèque, moyens de déplacement (bus universitaires), dortoirs et augmentation des capacités des restaurants. Telles sont, entre autres, les doléances soumises au ministre par les étudiants.
Réagissant à ces requêtes, le vice-président de l’Université Nangui Abrogoua, Lancina Coulibaly, a dit: « les raisons évoquées ne tiennent pas ».
Ce taux est en hausse comparativement à l’année dernière qui était de 17,14% de réussite.