C’est près d’une centaine d’insulines et de lecteurs de glycémie qui ont été offerts aux malades du diabète.
Ce sont des enfants dont l'âge oscille entre 2 et 10 ans qui ont pris part à la grande fête qu’a organisée le « papy Kafana » à leur intention.
Avant ce rendez-vous visant à faire des propositions pour l’amélioration des conditions de travail des médecins de Côte d’Ivoire, Dr Bassit Assad, président de cette structure donne les enjeux.
En effet, comme l’a rappelé Ahua Somian, président de l’Aic, de nombreux problèmes éthiques liés aux recours des implants se posent.
L'enquête a porté sur un échantillon de 12.000 ménages tirés dans la base de données du recensement général de la population et de l’habitat de 1998.
Également, il a rappelé que le ratio en Côte d’Ivoire étant de trois ophtalmologues pour 1 million d’habitants, l’approche de Focus On vision s’avère intéressante. Surtout en ce qui concerne « la flexibilité qu’on a soit même de pouvoir déterminer la bonne modalité technique pour améliorer sa vision ».
Pour un encadrement efficace des nombreux apprenants, Zouzou Sadia a formulé quelques doléances : entre autres, l’accès aux manuels scolaires, l’intéressement du personnel et les besoins de subvention des centres d’alphabétisation par l’Etat.
Les autorités communales, coutumières, administratives et ont apprécié la démarchede Juristes secours qui, certainement va réduire le nombre de déclaration de naissance hors délai et surtout le nombre croissant de « sans papier ».