Selon le conférencier, le déficit du logement en Côte d’Ivoire est de 600.000. Pour le combler, il faut réaliser environ 25.000 maisons par an au niveau du district d’Abidjan.
Dans le milieu des ferrailleurs, c’est la désolation même si certains reconnaissent avoir été informés. « En tout cas, nous avons été informés mais nous n’y croyions pas », a avoué un des ferrailleurs qui a requis l’anonymat.
Cette décision, qui concerne également les feux d’artifice, sauf en cas de dérogation accordée par arrêté ministériel, s’inscrit, selon Hamed Bakayoko, dans la volonté du gouvernement de garantir aux populations leur quiétude et leur tranquillité en ces périodes de fêtes de fin d’année.
La culture de la solidarité est, selon Anne Ouloto, au cœur des préoccupations de l'État.
Selon l’assistante sociale, vu l’urgence, c’est-à-dire la réception de plus en plus d’enfants de mères détenues à la Maca, il fallait penser à assurer leur bien-être.
Le séminaire s’est déroulé au siège du cabinet d’ingénierie de formation de Côte d’Ivoire, sis à Marcory Zone 4. Il a été couronné par une cérémonie de remise solennelle de certificats de fin de formation aux auditeurs de la session.
Une fois le corps sorti de l'eau, il a été constaté qu'il ne s'agissait pas de noyade mais plutôt d'un assassinat. En effet, la victime avait les mains et les pieds liés et la gorge tranchée.
Selon la responsable de la Fondation Mireille Hanty, ces enfants dont l’âge oscille entre 1 et 3 ans ne bénéficient pas d’une loi visant à les protéger.
A cette occasion, la vice-présidente de l’amicale, Ahoussou Patricia, épouse de l’ex-Premier ministre Jeannot Ahoussou Kouadio, a traduit, au nom de la présidente Aminata Toungara, leur joie de se retrouver et de partager avec ces enfants défavorisés.