Pour éviter d’enregistrer d’autres cas de décès liés à l’insalubrité, elle a décidé d’inculquer les règles de l’hygiène aux tous petits. "Nous avons initié des ateliers de lavage de mains, pour ne pas attraper des maladies pour les enfants de 7 à 12 ans ".
Il a été pris d'un malaise, vendredi, dans le village de Bouakako, au cours d'une veillée funéraire. C’est lors de son évacuation sur Abidjan qu’il a, au petit matin du samedi, rendu l’âme.
Après un défilé impressionnant, les travailleurs habillés en uniforme selon leur centrale syndicale ou leur corporation se sont retrouvés à la préfecture où les attentaient les autorités avec à leur tête, Konin Aka, préfet de la région du Gbêkê, préfet du département de Bouaké.
Le Président de la République qui a rassuré qu’il n’y aura plus de blocage de salaire tant qu’il sera président, a rappelé que les promotions pourront reprendre comme le statut de la fonction publique l’exige tous les deux ans.
A ce niveau, Dr Raymonde Goudou-Coffie a exhorté les sages-femmes à mener leur tâche avec professionnalisme, de sorte à contribuer efficacement à la réduction du taux de mortalité. Mais surtout à rétablir la confiance entre les agents de la santé et la population. « retravailler à resserrer les liens »,…
Au titre de l’enseignement secondaire, « pour la dernière fois je vais instruire le gouvernement afin que les ponctions soient payées à compter du 1er juillet et ce, sur une période de six mois », a décidé Alassane Ouattara.
Une occasion pour le colonel Traoré Dohia Mamadou, secrétaire général de cette centrale syndicale, de saluer les actions entreprises par le gouvernement pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleurs de Côte d’Ivoire. « Il y a moins d’un mois, à la demande de la Primature, nous…
Une occasion pour le colonel Traoré Dohia Mamadou, secrétaire général de cette centrale syndicale, de saluer les actions entreprises par le gouvernement pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleurs de Côte d’Ivoire. « Il y a moins d’un mois, à la demande de la Primature, nous…
« La question de la santé de la reproduction sexuelle est une question centrale et c’est pourquoi nous nous battons pour qu’elle soit inscrite comme une priorité dans le prochain agenda de développement », a encore précisé M. Pooda.