• Accueil
  • Société
  • Viol: Une fillette violée évacuée à l’hôpital mère-enfant de Bingerville

Viol: Une fillette violée évacuée à l’hôpital mère-enfant de Bingerville

lundi, 10 septembre 2018 11:21
La petite dans un état critique sur son lit d'hôpital. La petite dans un état critique sur son lit d'hôpital. Crédits: Saint-Tra Bi

Une fillette de 8 ans en classe de CE2, victime d’un viol, a été transportée ce dimanche d'urgence à l'hôpital général de Duékoué dans un état jugé critique par un médecin.

La Première dame Dominique Ouattara a accepté que cette fillette soit évacuée à l’hôpital mère-enfant de Bingerville pour une prise en charge médicale. La petite B.C.J sur son lit d’hôpital ne pouvait pas bouger.

Selon Gueu Gba, le grand-père de la victime, sa petite-fille a révélé que son collègue Yao Fulgence Boukan, directeur de l’école primaire publique Guitozon 1 de Duékoué est l'auteur de cet acte.

« Ma petite-fille est malade depuis trois semaines. Nous pensions à une simple crise liée au paludisme. Face à la détérioration de sa santé, en dépit des traitements administrés, j'ai demandé à sa grand-mère d'échanger avec elle pour connaître l'origine de son mal. La petite a alors expliqué qu'elle a été violée par mon ami et témoin de mon mariage à trois reprises », explique Gueu Gba. Avant d'ajouter que des examens gynécologiques pratiqués par la suite ont révélé que la fillette avait été violée par un adulte.

Le mis en cause a été interpellé par la police depuis le 6 septembre pour nécessité d'enquête. Il rejette les faits qui lui sont reprochés et parle de règlement de comptes.

SAINT-TRA BI

 

 

Read 193 times Last modified on lundi, 10 septembre 2018 11:38