• Accueil
  • Société
  • Travail des enfants : Engagement pour réduire le fléau d’ici à 2014

Travail des enfants : Engagement pour réduire le fléau d’ici à 2014

mercredi, 27 mars 2013 22:10
Mme Dominique Ouattara (au centre) a exhorté les acteurs de la lutte à redoubler d’effort pour renforcer les acquis. Mme Dominique Ouattara (au centre) a exhorté les acteurs de la lutte à redoubler d’effort pour renforcer les acquis. Crédits: cns

La Première dame a salué la collaboration entre les différents acteurs de la lutte, lors d’une réunion tenue, mardi, à son cabinet.

La Première dame, Dominique Ouattara, par ailleurs, présidente du Comité national de surveillance (Cns) des actions de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants, a présidé une réunion avec les acteurs de ce combat. C’était mardi à son cabinet, à Cocody, où ces derniers se réunissaient, pour la première fois, depuis le début de l’année. Il s’agissait, au cours de cette séance de travail, pour les différents partenaires  impliqués  dans la lutte contre le travail des enfants, de se pencher sur la matrice d’action de l’année en cours. Les échanges ont également porté sur les résultats des rencontres du Groupe thématique sur le travail des enfants, dans le cadre de la plateforme de partenariat public-privé de la filière café-cacao et celle du groupe de coordination des actions de lutte contre  le travail des enfants dans la cacao-culture du 12 au 13 mars 2013  à Washington. La présidente du Cns s’est félicitée de la bonne collaboration, au cours de l’année précédente, entre les différents acteurs impliqués dans ce combat. Ce qui, selon elle, a permis des avancées notables, notamment la réalisation d’une série d’actions contenues dans le Plan d’action national (Pan) dans cette bataille contre les pires formes de travail des enfants. « La collaboration entre le Cns et le Cim est, pour moi, un réel motif de satisfaction. En effet, depuis leur création, le 03 novembre 2011, nos deux structures ont travaillé en étroite synergie, avec force et détermination, dans l’optique d’atteindre notre objectif premier de réduire de manière significative la traite et les pires formes de travail des enfants dans notre pays d’ici à 2014 », a-t-elle souligné. Elle a exhorté les uns et les autres à redoubler d’effort, tout en consolidant les acquis.

Germaine Boni

(Source : Sercom Cns)

 

Read 1306 times Last modified on mercredi, 27 mars 2013 22:14