TIC et Société: Désormais un Master en E-Santé

mercredi, 16 janvier 2019 18:34
TIC et Société: Désormais un Master en E-Santé Crédits: DR

L'École supérieure africaine des technologies de l'information et de la communication (Esatic) vient d'initier, pour l'année académique 2018-2019, un Master international en santé numérique en Afrique (Misna).

La présentation de ce nouveau Master a eu lieu le 10 janvier 2019, à l'espace Orange Fab (l'accélérateur de start-up du groupe), à Abidjan-Cocody. C'est une formation de 2 ans (tronc commun) qui a pour objectif de former des gestionnaires en projet E-Santé en Afrique avec des sorties optionnelles.

Selon Adama Konaté, directeur d'Esatic, cette formation s'adresse en priorité aux professionnels de la santé (médecins, infirmiers, sages-femmes) mais il est ouvert aux autres domaines (sociologues, juristes, économistes) car, a-t-il dit, « l’E-Santé n'est pas seulement l'affaire du corps médical. Il aura dans un premier temps un tronc commun qui sera à la suite ouvert aux autres domaines ».

« Le partenariat avec Esatic consiste à développer des incubateurs en E-Santé, organisé des Fab up et des Showroom qui permettront à ces étudiants d'apprendre l'utilisation de ces outils avant d'être sur le terrain », explique Jacques Akamessan, responsable de projet chez Orange-Ci.

« L'objectif de ce Master qui est le premier en Afrique subsaharienne, est de parvenir à une gestion systématique de notre système de santé. Il s'agit de donner des connaissances en Tic sur notre système de santé, modifier en profondeur ce système, faire évoluer nos pratiques en matière de santé pour les rendre plus performantes », explique Dr Monsou Adeoti, directeur exécutif du Réseau international pour  la planification et l'amélioration de la qualité en Afrique (Ripaqs).

Soro Dolourou, directeur de cabinet adjoint, représentant le ministre de la Santé et de l'Hygiène publique et Modibo Samaké, conseiller technique, représentant le ministre de l'Economie numérique et la Poste, ont salué ce projet de Master en E-Santé qui va permettre de former des ressources humaines pour améliorer la qualité des soins dans les établissements sanitaires en Afrique.

Au cours de cette soirée Afterwork sur la formation en E-Santé, un panel a été organisé sur les « Enjeux de la formation des ressources humaines dans le domaine de l’E-Santé pour un système de santé performant ».

E.Y.
Infos: une correspondance particulière