Tafiré: Des motos offertes aux brigades de la gendarmerie

mercredi, 18 septembre 2019 10:35
Tafiré: Des motos offertes aux brigades de la gendarmerie Crédits: DR

Ouattara Sié Abou, directeur général des Impôts, a, au nom du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, fait un don de dix motos et des casques aux brigades de gendarmerie de Niakaramandougou, Tafiré et Tortya, ainsi qu’à la brigade de sécurité qui est déployée dans le département.

La remise officielle de ce matériel roulant a eu lieu dimanche dans la cour de l’hôtel de ville de Tafiré, en présence du général Alexandre Touré Apalo, commandant supérieur de la gendarmerie, ainsi que des autorités administratives et municipales locales.

En faisant ce don, Ouattara Sié dira qu’il est en mission au nom du gouvernement : « Au cours du récent conseil des ministres, le Président de la République a mis en mission tous les ministres. Au-delà des ministres, c’est tous les cadres que le chef de l’État met ainsi en mission ».

Tout en reconnaissant que son geste est modeste, il a espéré que ces engins vont aider les forces de sécurité à être plus efficaces sur le terrain. « Je tiens à rendre hommage au commandant supérieur de la gendarmerie, à travers lui, à tous ses éléments qui, grâce à leurs interventions sur le terrain, ont permis de ramener plus ou moins la sécurité pour le bonheur des populations », a-t-il affirmé.

En réceptionnant les engins, le commandant supérieur de la gendarmerie a remercié le donateur, et à travers lui le Premier ministre. Il a promis que ses éléments feront bon usage de ce matériel roulant.

Ouattara Yacouba, secrétaire général de la préfecture de Niakara, représentant Ouattara Maténin, préfet du département de Niakara, a indiqué que ce geste du directeur général des Impôts témoigne de l’importance qu’il accorde à la sécurisation des biens et des personnes. « Je vous encourage à continuer sur cet élan », a-t-il exhorté.

Auparavant, Coulibaly Sounkalo dit Charles Sanga, maire de Tafiré, a remercié le donateur au nom des populations qui se sentent de plus en plus en sécurité avec cette présence des gendarmes.

CHARLES KAZONY
CORRESPONDANT REGIONAL