• Accueil
  • Société
  • Sikensi : Faute d’extraits de naissance, 125 écoliers ne passeront pas l’entrée en 6e

Sikensi : Faute d’extraits de naissance, 125 écoliers ne passeront pas l’entrée en 6e

mercredi, 03 avril 2013 21:25

Faute d’extraits de naissance, 125 élèves du Cm2 de la circonscription primaire de Sikensi   ne pourront pas  prendre part à l’examen du Cepe et de l’entrée en 6ème.  prévu  le 28 mai prochain ».

Ainsi, l’inspecteur de l’enseignement primaire, Sylvain Douhouré Tagoh, dénonçait l’attitude pénalisante  des parents d’élèves qui refusent d’assumer leurs responsabilités en établissant les extraits de naissance de leurs enfants. C’était  le jeudi 28 mars dernier à la sous-préfecture de Gomon, lors de la journée de l’écolier  où il coanimait avec Koffi Koffi, secrétaire exécutif de « Point de lecture » une conférence portant sur le thème : « Le rôle de l’école et de l’état civil dans la vie d’une communauté ».  A cette occasion, l’inspecteur a montré  aux parents d’élèves l’utilité de l’extrait de naissance et la nécessité d’en établir  pour les écoliers. Car leur dira-t-il : « Un élève sans extrait de naissance est comme une personne sans identité ». Après avoir déploré de nombreux cas dans les différentes écoles primaires, il a exhorté les parents d’élèves à mettre fin à leur négligence, en regularisant la situation de leur progéniture. Koffi Koffi a, pour sa part, expliqué les 4 grands rôles de l’école. A savoir un facteur de socialisation, un moyen de frayer le chemin à la réussite, d’informer et de former, une voie pour conserver et de  préserver la société. A cette journée de l’écolier, le livre a été singulièrement magnifié. Ce, afin d’inciter les écoliers à s’intéresser à la lecture et  surtout à relever leur bas niveau en français. Ainsi, toutes les écoles de Yaobou, Gomon, et Sahuyé, dans la sous-préfecture de Gomon, ont été mises en compétition après avoir exploité au préalable des œuvres littéraires, entre autres de  Tanon Fora, Camara Nangala pour en faire  des dramatisations, comptes rendus de lecture, résumés, sketches, poèmes et contes. Sans compter que des  concours miss orthographe et  génie en herbe ont été organisés. Les lauréats ont reçu des kits scolaires et de divers lots. Les meilleurs directeur et enseignant de la sous-préfecture, du moment, ont été aussi primés. Ils ont reçu des diplômes de mérite. La directrice départementale de l’Education nationale et de l’Enseignement technique (Ddenet), Agathe N’Gbesso, a, quant à elle,  offert des équipements scolaires aux différentes écoles. En outre, Diallo Horcy, entrepreneur, a fait un don de 207 ouvrages littéraires à  l’inspection. Par ailleurs, Lydie Okponon, sous-préfet de Gomon, a exhorté les élèves à l’excellence. Ce, afin d’avoir de bons résultats au Cepe et à l’entrée en 6ème.

Bellarmin Yao Kan

 

Correspondant régional

 

Read 2717 times Last modified on mercredi, 03 avril 2013 21:28