• Accueil
  • Société
  • Rentrée scolaire: Les cours interrompus par des individus se réclamant de la FESCI

Rentrée scolaire: Les cours interrompus par des individus se réclamant de la FESCI

lundi, 11 septembre 2017 16:51

Madame Dao Mabona proviseur, a laissé sortir les apprenantes dans le calme.

Rentrée scolaire 2017-2018: Les cours interrompus par des individus se réclamant de la FESCI

Des individus se réclamant de la Fesci ont interrompu les cours ce lundi 11 septembre dans les établissements secondaires publics à Bingerville.

Pour ce premier jour de la rentrée, alors que depuis 7h45 élèves et professeurs s’activaient en classe aux premières séances de cette année scolaire 2017-2018, un groupe d’une vingtaine de jeunes gens se réclamant de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (Fesci) a fait irruption dans l’enceinte du lycée Mamie Houphouët Fêtai. Ils étaient conduits par les sieurs Kambou et Coulibaly se disant étudiants en master à l’Ufr des sciences économiques à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.

Ces ‘’fécistes’’ dénoncent les frais supplémentaires appliqués par les comités de gestion (Coges) dans certains établissements, en plus des frais d’inscription en ligne déjà imputés aux parents d’élèves.

À l’effet d’éviter que ces visiteurs ne sèment la panique susceptible d’entraîner une bousculade préjudiciable aux jeunes filles, Mme Dao Mabona, proviseur, a laissé sortir les apprenantes dans le calme. Cela, après avoir recueilli l’avis de sa hiérarchie. Au lycée de Garçons et au collège moderne, la même consigne a été appliquée, évitant ainsi d’éventuels affrontements aux conséquences imprévisibles.

Vivement que des mesures idoines soient arrêtées tôt, afin que cette année scolaire qui s’annonçait sous de beaux auspices se déroule dans la paix à Bingerville. Et ce, conformément à la demande de trêve sociale du gouvernement.

MOUHAMED FADIGA

CORRESPONDANT LOCAL

Read 506 times Last modified on lundi, 11 septembre 2017 18:35