• Accueil
  • Société
  • Renforcement des capacités: Les membres de la Fondation Sainte-Marie à l’école de la mobilisation de fonds

Renforcement des capacités: Les membres de la Fondation Sainte-Marie à l’école de la mobilisation de fonds

samedi, 03 août 2019 18:56
Renforcement des capacités: Les membres de la Fondation Sainte-Marie à l’école de la mobilisation de fonds Crédits: DR

Renforcer les capacités en stratégie et mobilisation des ressources, en vue de disposer des habilités nécessaires pour soumissionner auprès des bailleurs de fonds, à l’échelle nationale et internationale.

Tel est le sens de l’atelier de formation, à l’intention des membres du Conseil d’administration de la Fondation Sainte-Marie pour l’éducation (Fsme).

Démarré il y a deux semaines, cette session de renforcement des capacités a pris fin le 1er août 2019, dans les locaux du lycée Sainte-Marie d’Abidjan-Cocody.

Selon la formatrice Anny Jalbert, il s’est agi de « donner les outils qu’il faut pour la gestion des projets et les différentes stratégies à utiliser pour mobiliser des ressources financières ».

Jugeant cet atelier « nécessaire pour aller de l’avant », la secrétaire générale de la Fsme, Patricia Dailly Ajavon, a indiqué que « le défi est de capitaliser tous ces acquis en vue de mobiliser beaucoup de ressources matérielles, humaines et financières pour les activités de la fondation ».

Parlant des actions de la Fsme, elle a signifié qu’elle a, à son actif, la réalisation de toilettes au bénéfice d’environ 300 enfants du primaire et de la maternelle, dans la plus vieille école primaire publique du village d’Anyama-Débarcadère, à la demande du Comité de gestion des établissements scolaires (Coges).

Elle a, en outre, relevé que la Fsme se veut pour mission de « contribuer à accroître l’offre de la formation éducative de qualité en Cote d’Ivoire, notamment pour les filles. Puis, favoriser et améliorer les conditions d’apprentissage pour tous. Ensuite, faire des propositions constructives, pour l’amélioration du système éducatif en Côte d’Ivoire, etc. ».

Signalons que la Fsme bénéfice à sa demande, de l’assistance nécessaire du Service d’assistance canadienne aux organismes (Saco), en vue d’aider à atteindre ses objectifs assignés. Ainsi, le Représentant-pays en Côte d’Ivoire du Saco, Coulibaly Zoumana a réaffirmé l’engagement de son organisme, à apporter tout l’accompagnement nécessaire à la Fsme, chaque fois qu’il sera sollicité.

NA