• Accueil
  • Société
  • Réduction du taux d’analphabétisme : Le Fdfp s’engage à soutenir Byte Sarl dans la mise œuvre de la solution d’alphabétisation numérique

Réduction du taux d’analphabétisme : Le Fdfp s’engage à soutenir Byte Sarl dans la mise œuvre de la solution d’alphabétisation numérique

mercredi, 27 mars 2019 21:04

L’analphabétisme est un fléau qu’il faut éradiquer dans tout pays qui veut amorcer son développement. En Côte d’Ivoire, selon une étude réalisée par l’Unesco en 2014, le taux  de l’analphabétisme est de 56%. C’est-à-dire sur 10 Ivoiriens, près de 6 ne savent ni lire ni écrire. Ce qui représente un frein à toute initiative de développement.

Fort de ce constat, le ministre Joël N’Guessan, président du conseil de gestion du Fonds de développement de la formation professionnel (FDFP), a pris l’engagement au nom de la structure qu’il préside, de s’investir dans l’éradication de l’analphabétisme en Côte d’Ivoire auprès de Byte Sarl qui a conçu une solution d’alphabétisation numérique dénommée « AmBC Alphabétisation Numérique ». (AmBC qui veut dire on va y arriver en malinké)

Une solution qui a reçu le « spécial Award 2019, futur Workplace », le 13 mars par Umdasch Group Foundation (Société-autricienne), lors du Word Sumnit Award (Wsa), 2019 à Lisbonne au Portugal.

Ce Prix reçu a fait l’objet de présentation à la presse, ce mercredi 27 mars, à Abidjan plateau dans les locaux de la maison de l’entreprise. A cette occasion, le ministre Joël N’Guessan a assuré le soutien du Fdfp à cette initiative. « Nous allons nous investir de telle sorte que « AmBC Alphabétisation numérique soit vulgarisé » sur toute l’étendue du territoire national », a assuré M. N’Guessan

Et d’inviter les concepteurs de l’Alphabétisation numérique à tout mettre en œuvre afin que le taux d’alphabétisme soit réduit d’ici les 5 années à venir : « Arrangez-vous pour que d’ici 3, 4 voire 5 ans, le taux d’analphabétisme soit en dessous de 15%.  C’est un enjeu capital. L’émergence de notre pays passe quantitativement et qualitativement par un taux faible d’analphabétisme. Il nous faut un capital humain de qualité et cela passe par l’éradication de l’analphabétisme ».

« Nous allons nous atteler à vulgariser la solution afin qu’à travers elle, le taux d’analphabétisme soit réduit en Côte d’Ivoire. Mais cela passe par le concours de tous. Nous invitons donc à ce sujet tous les acteurs de ce secteurs à se joindre à nous », a pour sa part rassuré et invité, Jean Philippe Kaboré du Byte Sarl.

La solution AmBC, est un système d’alphabétisation novateur qui se fait à l’aide d’un smartphone comme principal support pédagogique; a en croire M. Kaboré. Avec elle l’apprenant est autonome dans l’apprentissage. Ses efforts d’apprentissage sont tracés et mesurés. Les activités des alphabétiseurs sont également tracées et mesurées. Au niveau de la formation, il y a 2 niveaux qui durent chacun 4 mois. Le cout de la formation s’élève à 120.000 pour les deux niveaux, a-il précisé

Notons que la solution est certifiée par la direction d’Alphabétisation et de l’éducation non formelle (Daenf) du ministère de l’éducation nationale qui supervise les formations.

Jean Bavane Kouika