• Accueil
  • Société
  • Prise en charge des bébés prématurés : La Fondation Maria rosa mystica appelle au soutien pour la construction d’un hôpital spécialisé

Prise en charge des bébés prématurés : La Fondation Maria rosa mystica appelle au soutien pour la construction d’un hôpital spécialisé

dimanche, 13 janvier 2019 16:49

Dans la poursuite de sa mission d’aide aux personnes défavorisées et de combattre la pauvreté, la Fondation Maria rosa mystica envisage construire un hôpital pour la prise en charge des bébés prématurés.

C’est Kouassi Kouadio Lucien, président de la dite fondation qui l’a annoncé, le samedi 12 janvier à l’occasion de la cérémonie d’hommage à lui rendu par la communauté dont il est issu (communauté maria rosa mystica de côte d'ivoire) sise à Yopougon Andokoi. Ce, pour avoir été distingué deux fois, respectivement par la Fédération pour la paix universelle en Côte d'ivoire et en France par la ligue universelle du bien public.

Des Prix qu’il a reçus en reconnaissance de son « leadership exceptionnel » et pour ses efforts vis à vis des problèmes de la population. « Dans la poursuite de nos missions que nous nous sommes assignées, nous envisageons la construction d'un complexe hospitalier comprenant un hôpital pour la prise en charge des bébés prématurés, un sanctuaire en l'honneur de la sainte vierge Marie, des centres pour la formation des femmes et des enfants en conflit avec la loi et un hôtel pour y recevoir les pèlerins », a indiqué M. Kouassi Kouadio. Et de demander le soutien de tous. « J’appelle les personnes de bonnes volontés et surtout les autorités à nous soutenir dans notre mission que depuis quelques années menons pour le bien-être des populations », a-t-il exhorté.

« En créant cette fondation en mai 2017, Nous avons souhaité répondre positivement au cri de cœur des personnes vulnérables,  en particulier les orphelins, les défavorisés et les familles appauvries. Parce que de nouvelles épidémies paraissent,  la famine persiste, les conflits armés se multiplient et les changements climatiques et catastrophes naturelles créent des déplacements et des concentrations de populations particulièrement vulnérables,  la menace et les risques de maladies infectieuses n'ont jamais été aussi présents » a-t-il expliqué avant d’insister sur la nécessité du complexe hospitalier.

« Je porte une attention profonde aux personnes véritablement pauvres ne pouvant accéder aux soins de santé et à l'éducation. Surtout la femme et l’enfant » a-t-il laissé entendre. Pour terminer, il a tenu a remercié sa mère spirituelle maman Pauline (mère de la communauté Maria Rosa Mystica) qui, selon lui, incarne le savoir-faire, le vivre ensemble, la paix...

Notons que depuis sa création, cette fondation a posé des actes dans le domaine de la santé,  l'alimentation, la réinsertion professionnelle et le financement des projets des personnes défavorisées (hommes comme femmes) pour un montant de plus de cent millions de Fcfa.

Jean Bavane Kouika

 

 

Read 336 times Last modified on dimanche, 13 janvier 2019 16:55