• Accueil
  • Société
  • Primes de correction Bepc et Bac 2012 : Le gouvernement débloque plus d’un milliard de Fcfa

Primes de correction Bepc et Bac 2012 : Le gouvernement débloque plus d’un milliard de Fcfa

jeudi, 18 avril 2013 22:10

Des accessoires de salaire ne faisant pas partie des revendications  des professeurs des lycées et collèges viennent d’être réglés.

Le paiement des primes de correction du Bepc et du Bac session 2012 aux enseignants du secondaire général et technique est effectif. De source digne de foi, le gouvernement a débloqué 1 milliard 289 millions 758 522 F cfa à cet effet. Soit 554 millions 152 mille 272 f cfa pour les primes  de correction du Bepc et 735 millions 606 mille 250 F destinés aux correcteurs du Bac. Depuis vendredi dernier, cette somme est payée dans les trésoreries sur toute l’étendue du territoire.

 

Déjà, les enseignants ayant supervisé les épreuves physiques ont perçu 125 millions 449 mille 550 F. Les primes réservées à la correction du  Cepe et entrée en 6e s’élèvent à 316 millions 557 mille 200 F.

 

Toutes ces actions du gouvernement se chiffrent à 1 milliard 731 millions 765 mille 272 F. Certainement qu’elles contribueront à apaiser le climat social pour une reprise totale des cours.

 

Le gouvernement a ajouté les 5000 F restants de la prime mensuelle de logement des instituteurs qui s’élève désormais à 40.000 F cfa. Soit 3 585 060 000 F par an. L’Etat a aussi payé 25% de la bonification indiciaire à la fin du mois de mars 2013 avec le rappel des mois de janvier et février. Portant ainsi, à 75%, le taux des engagements pris par l’Etat en 2007. 2 milliards de F cfa ont été décaissés en juillet 2012 pour le règlement de la première tranche du reliquat du Certificat d’aptitude pédagogique de 1988 à 1992. La seconde est annoncée pour mai. D’autres accessoires de salaire n’ayant pas fait l’objet de revendications particulières non payées depuis 2009 ont été versés aux bénéficiaires. Des directeurs d’école, des maîtres d’application ont reçu des primes. Les maîtres de Cm2, des primes d’études surveillées. Soit un total de 603.millions de Fcfa et 140  millions de Fcfa de frais de carburant destinés aux conseillers pédagogiques de secteur leur ont été versés, il y a quelques jours.

 

Au niveau du secondaire, 25% des effets financiers du reclassement des enseignants ont été payés à la fin du mois de mars dernier avec rappel des mois de janvier et de février. Les 25% restants seront régularisés en 2014. A  l’effet de porter à 100% le taux d’exécution des engagements pris par l’Etat qui a décaissé 45,9 milliards de Fcfa uniquement pour le secteur éducation-formation.

 

Christian Dallet

 

Read 1280 times Last modified on jeudi, 18 avril 2013 22:14