• Accueil
  • Société
  • Prestations sociales: La CNPS assermente 20 nouveaux contrôleurs

Prestations sociales: La CNPS assermente 20 nouveaux contrôleurs

jeudi, 19 juillet 2018 12:09
Prestations sociales: La CNPS assermente 20 nouveaux contrôleurs Crédits: DR

Depuis 2006, cette institution renforce ses mécanismes de gouvernance, par des réformes et des niveaux de contrôle pour mieux servir ses assurés sociaux.

La Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps), par respect du devoir de redevabilité et par souci de garantir à ses assurés sociaux une qualité de services et de prestations, a organisé mercredi devant le tribunal de 1ere instance du Plateau, une cérémonie de prestation de serment de 10 contrôleurs d’exploitation et de 10 contrôleurs en prévention.

Sur interpellation du président du Tribunal de cette juridiction, chacun des 20 contrôleurs dont 7 jeunes dames ont, en substance, juré d’observer avec rigueur tous les devoirs que leur impose l’exercice de leur mission. Cette mission, essentielle à la bonne réalisation des objectifs de la Cnps, selon Silué Gnénéyéri Jacques, directeur général adjoint, chargé de l’Administration et des Finances, consiste pour les deux catégories des contrôleurs  de traquer toutes les infractions contre la législation dans les quatre  segments d’intervention de la Cnps et de les porter devant l’inspection du travail.

Ce qui, de par la loi, donne aux membres de ce corps de profession d’effectuer des contrôles inopinés dans les différentes administrations où officient les assurés sociaux de la Caisse et d’avoir accès à tout document utile pour l’accomplissement de leur mission.

Cette grande responsabilité doit être aussi encadrée et la Direction générale de la CNPS, depuis 2006, a décidé, comme cela se fait pour les grands services de l’Etat et ou pour les grandes charges, d’élever aussi le niveau de conscience de ses contrôleurs, à travers la prestation de serment, pour que la confidentialité, l’honnêteté et la probité soient les 3 valeurs cardinales de leurs bréviaires de travail.

Ainsi avec 112 contrôleurs assermentés à ce jour, la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale, peut accroître l’efficacité de son action, au niveau de l’exploitation et de la prévention. On peut désormais aisément vérifier l’exactitude des déclarations et des informations en matière de prestation. Les travailleurs clandestins ont peu de chance de passer à travers les mailles du filet, et seront immatriculés de façon systématique.

Par ailleurs, les chefs d’entreprise qui ont des rapports lâches avec la législation du travail, ne dormiront plus que d’un seul œil. D’autant qu’ils se verront appliquer la législation de sécurité sociale en matière de recouvrement des cotisations et toutes les déclarations des salaires des employés qu’ils feront seront minutieusement contrôlées.

Au niveau de la prévention, le cadre et les conditions de travail, qui font partie du portefeuille de la Cnps, n’échapperont pas à l’aiguillon des contrôleurs. Ils auront alors à développer et à coordonner la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles. Ils mettront un accent sur la règlementation en matière d’hygiène et de prévention et également un point d’honneur à contribuer à l’amélioration des conditions de travail.

Les 10 nouveaux contrôleurs d’exploitation et les 10 nouveaux contrôleurs en prévention assermentés, mercredi, sont respectivement de la 13e et de la 8e promotion formées par l’Institut de formation aux métiers de la sécurité sociale (Im2s).

Franck A. Zagbayou

Read 221 times Last modified on jeudi, 19 juillet 2018 12:16