Parfumerie Ghandour: L'incendie fait 2 blessés, dont un pompier et un civil

samedi, 06 juillet 2013 16:00

[06-07-2013. 16h00] Deux blessés (un pompier et un civil), des bureaux administratifs et une usine totalement ravagés par les flammes: c’est le bilan de l’incendie qui s'est déclenché vers 2 h du matin, ce samedi 6 juillet, à la Nouvelle parfumerie Gandour (Npg), entreprise située dans la zone industrielle d’Abidjan-Yopougon.

Parfumerie Ghandour: L'incendie fait 2 blessés, dont un pompier et un civil

Deux blessés (un pompier et un civil), des bureaux administratifs et une usine totalement ravagés par les flammes: c’est le bilan de l’incendie qui s'est déclenché vers 2 h du matin, ce samedi 6 juillet, à la Nouvelle parfumerie Gandour (Npg), entreprise située dans la zone industrielle d’Abidjan-Yopougon.

Rencontré sur place dans la matinée, M. Oulla Cyriaque, Directeur financier de la société explique: « avant de rentrer hier (vendredi, ndlr), toutes les installations ont été éteintes à 22 heures. C'est une opération qui se fait chaque soir à la descente. Nous n'arrivons pas encore à expliquer  les causes, mais je pense qu’à tête reposée on aura l’occasion de faire le point sur  nos installations ».

Selon le commandant en second du groupement des sapeurs pompiers militaires (Gspm), Koné Naklan, c’est aux environs de 4h qu’ils ont été alertés par le responsable de la société. « Lorsque nous sommes arrivés, vue l’intensité de l’incendie, nous avons dû faire appel à la Force française Licorne à l’Opération des nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci) et la Société ivoirienne de raffinage (Sir) pour renforcer nos dispositifs » a-t-il indiqué.

Onze engins pompes ont été réquisitionnés  pour neutraliser l’incendie, qui a ravagé l’usine de production et les bureaux administratifs. Mais tout ce qui était en réserve au niveau du magasin de stockage de produit chimique a été sauvegardé, selon le commandant Koné Naklan. « A l’instant où je vous parle le feu est maîtrisé » a-t-il rassuré.

Selon le Préfet de police adjoint n°1, le commissaire divisionnaire Koné Ousmane, depuis 5h du matin son équipe et lui son sur place pour sécuriser les environs. Il note que toutes les installations électriques des usines environnantes ont été isolées pour éviter une propagation de l’incendie.

L’usine de la nouvelle parfumerie Gandour est spécialisée dans la fabrication des produits cosmétiques, elle emploie environs  2000 personnes.

 

Kamagaté Issouf
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.