• Accueil
  • Société
  • Ouattara Adama, DGA/CPS au DG de la Police: «Nous voulons votre appui pour une résolution définitive des problèmes du Fonds»

Ouattara Adama, DGA/CPS au DG de la Police: «Nous voulons votre appui pour une résolution définitive des problèmes du Fonds»

mercredi, 06 février 2019 10:11
Le DG de police recevant son présent des mains de la s/directrice de la police de l’air et des frontières Le DG de police recevant son présent des mains de la s/directrice de la police de l’air et des frontières Crédits: DGPN

Les  fonctionnaires de police ont exprimé leurs  difficultés  liées au Fonds de Prévoyance de la Police Nationale (FPPN), au cours d’une cérémonie de Présentation de vœux, le lundi 4 février 2019, à Abidjan-Plateau.

Le  directeur général de la police nationale, le contrôleur général de police, Kouyaté Youssouf, a reçu son  personnel,  le lundi 04 février 2019, à son cabinet, au Plateau. Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une cérémonie de présentation de vœux à ce premier responsable opérationnel de la police nationale.

 

Cette délégation du personnel était à cette circonstance conduite par le directeur général adjoint chargé de la police  scientifique (DGA/CPS) , le commissaire divisionnaire major de police, Ouattara Adama.  Pour une police plus efficace, le chef de délégation a mis l’accent sur la santé des fonctionnaires de police au chapitre des doléances à l’occasion des échanges. " Le personnel de la police nationale implore, par ma voie, votre clémence afin que vous puissiez  vous impliquer davantage dans  la résolution des difficultés que traverse le Fonds de Prévoyance de la Police Nationale (FPPN) ", a fait savoir le représentant du personnel.

 

En plus  des difficultés liées au FPPN, le commissaire divisionnaire major de police, Ouattara Adama, a formulé  plusieurs autres doléances. Qui sont  entre autres, une  augmentation des effectifs  du fait de quelques  insuffisances constatées dans bons nombres de services de police, une amélioration des conditions de travail avec plus  de moyens matériels. S’agissant de la mobilité du personnel, le DGA/CPS  a voulu mettre un terme à la léthargie constatée au niveau des affectations  qui a amené certains   fonctionnaires  de police à passer plus de cinq ans, voire dix ans dans le même service  de police.

 

Revenant sur les efforts des agents, le directeur général de la police nationale, Kouyaté Youssouf, a rassuré ses collaborateurs que le travail remarquable abattu dans l’année 2018 n’est pas resté vain. " Vos efforts ont été hautement appréciés  par le Président de la République SEM. Président Alassane Ouattara et notre ministre de Tutelle ", a rassuré le directeur général de la police nationale. En termes d’efforts, Kouyaté Youssouf a  rappelé entre autres, les opérations de grande envergure notamment " les  opérations  épervier ", la formation de  quatre milles policiers  ainsi que la construction  et l’ouverture de nouveaux commissariats de police à l’intérieur du pays avec l’appui des partenaires  au développement.

 

Pour la prise en compte des doléances, Kouyaté Youssouf a fait savoir que la tutelle a mis en place un comité scientifique pour une relecture de la loi de programmation 2016-2020. Afin de l’adapter aux réalités du moment et identifier les nouvelles priorités de la corporation. " C’est pourquoi, je vous exhorte à demeurer républicains comme vous l’avez toujours été et à continuer sur cette belle lancée afin de relever les défis sécuritaires à venir ", a rassuré le directeur général de la police nationale.

 

Daniel Assouman

Correspondant