Print this page

Ouagadougou/Lutte contre le cancer: Mme Dominique Ouattara affirme que c'est déjà une priorité nationale

vendredi, 03 août 2018 17:25
Ouagadougou/Lutte contre le cancer: Mme Dominique Ouattara affirme que c'est déjà une priorité nationale Crédits: DR.

Par ailleurs, dans l’optique d’améliorer la qualité des prestations plus d’une centaine d’agents de santé ont été formés pour une meilleure prise en charge du cancer.

Ouagadougou/Lutte contre le cancer: Mme Dominique Ouattara affirme que c'est déjà une priorité nationale

"La Côte d’Ivoire a inscrit depuis 2008, la lutte contre le cancer au rang des priorités nationales", a affirmé le jeudi 2 août, Mme Dominique Ouattara à Ouagadougou au Burkina Faso, lors du séminaire régional de haut niveau sur la promotion de la sensibilisation à la lutte contre le cancer et les programmes de plaidoyer dans les États africains membres de l’Organisation de la coopération islamique (Oci).

Mais bien avant, l'épouse du Chef de l'État ivoirien a rappelé des statistiques en matière de progression de la maladie en Côte d'Ivoire, avant de partager les progrès réalisés.

"En Côte d’Ivoire, chaque année, il y a 15 000 nouveaux cas de cancer enregistrés, dont 8000 cas chez les femmes, avec un âge moyen de 47 ans. Dans 75% des cas, il s’agit malheureusement de découvertes tardives avec une mortalité élevée», a-t-elle déploré. Toute chose qui fait du cancer "un véritable problème de santé publique dans notre pays, comme partout ailleurs en Afrique», a-t-elle rappelé.

Toutefois, la situation peut être jugulée au vu des progrès en matière de lutte contre le cancer, a salué Mme Ouattara. Elle a aussi partagé les acquis du Programme national de lutte contre le cancer et son impact sur la population.

C'est au total plus d’un million de femmes  touchées par les activités de sensibilisation aux cancers du sein et du col de l’utérus. Aussi bien que plus de 15 000 jeunes filles qui ont été vaccinées contre le Human Papilloma virus (Hpv).

Par ailleurs, dans l’optique d’améliorer la qualité des prestations plus d’une centaine d’agents de santé ont été formés pour une meilleure prise en charge du cancer. Mieux, un diplôme d’oncologie médicale a été mis en place depuis 2016 afin d’augmenter le nombre de spécialistes dans ce domaine. Au niveau du plateau technique, la Côte d’Ivoire a fait d’importantes acquisitions d’appareils modernes, en se dotant d’un Centre national d’Oncologie médicale et de radiothérapie moderne, a encouragé Mme  Dominique Ouattara.

Démarrée le mercredi 1er août, la rencontre a pris fin le jeudi 2 août 2018.

Isabelle Somian
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Source: Autre Presse

 

 

 

Read 252 times Last modified on samedi, 04 août 2018 09:37