• Accueil
  • Société
  • Observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale: La Commission régionale du district d’Abidjan installée

Observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale: La Commission régionale du district d’Abidjan installée

lundi, 09 juillet 2018 22:55
Mariatou Koné a engagé les commissaires régionaux de l’Oscs du district d’Abidjan à jouer pleinement et activement leur rôle de veille pour la cohésion sociale. Mariatou Koné a engagé les commissaires régionaux de l’Oscs du district d’Abidjan à jouer pleinement et activement leur rôle de veille pour la cohésion sociale. Crédits: DR

La cérémonie officielle de présentation des membres a eu lieu, jeudi, en présence de la ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité, Mariatou Koné.

Contribuer à la prévention des conflits, animer et coordonner le mécanisme d’alerte précoce, faire le suivi des indicateurs de solidarité et de cohésion sociale, faire l’état des lieux de la solidarité et de la cohésion sociale dans la zone de compétence et coordonner les activités des mécanismes communautaires d’alerte précoce.

Ce sont là les missions assignées aux commissions régionales de l’Observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale (Oscs) qui seront installées, dans les jours et mois à venir, dans tous les chefs-lieux de région de Côte d’Ivoire. La première d’entre elles, la commission régionale du district autonome d’Abidjan, a été officiellement installée, jeudi, à Cocody, par Mariatou Koné. Elle est présidée par Félicité Oulla, secrétaire générale de préfecture.

La ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité a annoncé que l’événement marque le déploiement et l’opérationnalisation des commissions régionales à l’échelle nationale. « L’Observatoire, en tant qu’organe de veille, d’alerte et d’aide à la décision en matière de solidarité et de cohésion sociale, représente l’œil et l’oreille de notre ministère dans sa composante ‘‘Solidarité et cohésion sociale’’. A ce titre, il nous permet d’être informée à temps et d’anticiper sur les menaces à la solidarité, à la cohésion sociale et à la paix », a fait savoir Mariatou Koné.

La représentante du gouvernement a profité de l’occasion pour exprimer sa  gratitude aux agences du système des Nations Unies ainsi qu’à la Banque africaine de développement (Bad) qui, à travers le Programme d’appui au renforcement de l’inclusion et de la cohésion sociale (Parics), soutiennent la Côte d’Ivoire.

17 commissions régionales vont être installées en 2018 avec l’appui de l’Onu Femmes, le Pnud, l’Unfpa et le Parics. Après Abidjan, suivront immédiatement le district Autonome de Yamoussoukro, le Guémon, le Tonkpi, le Kabadougou, le Poro et le Gontougo. Dix autres seront installées avant la fin de l’année.

Chaque commission régionale est composée de 15 membres avec un bureau dont la présidence et le secrétariat technique sont respectivement assurés par le préfet de région et le directeur régional du ministère en charge de la Solidarité.

GERMAIN GABO

Read 209 times Last modified on lundi, 09 juillet 2018 23:11