• Accueil
  • Société
  • Modernisation de l’État: La cartographie des initiatives en cours de réalisation

Modernisation de l’État: La cartographie des initiatives en cours de réalisation

vendredi, 12 juillet 2019 20:31
Zoro Bi-Ballo Epiphane, Secrétaire National au Renforcement des Capacités (à gauche), en compagnie de Anne Marie Konan Payne la présidente du comité de pilotage (Prime). Zoro Bi-Ballo Epiphane, Secrétaire National au Renforcement des Capacités (à gauche), en compagnie de Anne Marie Konan Payne la présidente du comité de pilotage (Prime). Crédits: DR

L’outil d’information et de pilotage des actions du gouvernement pour un développement inclusif était au centre d’un atelier à Cocody.

Des acteurs de l’administration publique, des institutions de la République, de la société civile et du secteur privé étaient, hier, en consultation dans un complexe hôtelier de Cocody, à l’initiative du Programme national d’appui aux réformes institutionnelles et à la modernisation de l’État (Prime).

Au centre de leur rencontre, une étude en vue de la réalisation de la cartographie et du cadre commun des projets de modernisation de l’État. Il s’agit concrètement de mettre à la disposition du gouvernement des informations sur le suivi des actions de modernisation de l’État. Ceci, afin de permettre au gouvernement d’avoir une vue d’ensemble sur les réalisations, d’améliorer les services fournis aux citoyens et d’accompagner le développement du secteur privé.

Pour Zoro Bi-Ballo Epiphane, secrétaire national au renforcement des capacités (Snrc), par ailleurs directeur national du Prime, il est question d’engager, à travers les résultats de ces assises, l’État dans le processus de modernisation dans lequel il s’est lancé. Ainsi, le Prime, prévu pour la période de 2017 à 2020, contribuera à l’amélioration des politiques publiques, à l’optimisation et la rationalisation des dépenses publiques, à la transformation de l’administration ainsi qu’au renforcement de la participation citoyenne du contrôle de l’action gouvernementale.

C’est pourquoi, pour y parvenir, l’organe s’est doté d’un plan d’action dont la réalisation de la cartographie et du cadre commun de résultats des programmes et projets de modernisation de l’État.

Le Prime a été instruit par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. « Nous devons donc travailler pour mettre à la disposition du gouvernement un cadre harmonisé de pilotage et de suivi des initiatives visant l’amélioration des performances de l’État », a-t-il appelé. Avant d’exhorter les participants à apporter des contributions avisées pour la réalisation de cette étude qui revêt une importance stratégique pour la Côte d’Ivoire.

Quant à la présidente du comité de pilotage du Prime, Anne Marie Konan Payne, elle souhaite que les recommandations, par leurs qualités, rendent l’action publique plus efficace. Parce que grâce à la cartographie en cours de réalisation, le gouvernement disposera d’indicateurs en amont pour mesurer les résultats de ses actions. « Ainsi, de façon précise, nous pourrons dire en Côte d’Ivoire, voici le niveau de résultat de toutes les initiatives publiques ; du secteur privé, des partenaires au développement, des citoyens eux-mêmes, etc. », a-t-elle souhaité.

Pour ce faire, précise-t-elle, il faut que la modernisation de l’État soit perçue comme le moyen de délivrer des services de qualité mais surtout accessibles à tous les citoyens, quel que soit leur niveau de formation, leur situation géographique. Ainsi, l’on pourra comprendre la capacité de l’État à répondre aux besoins des citoyens dans tous les secteurs.

HERVE ADOU