• Accueil
  • Société
  • Lutte contre la drépanocytose : Le test « Hémotype Sc » pour un dépistage rapide

Lutte contre la drépanocytose : Le test « Hémotype Sc » pour un dépistage rapide

vendredi, 08 novembre 2019 17:52

Bonne nouvelle pour les populations ivoiriennes. Désormais, elles peuvent connaître leur statut hémoglobinique grâce au test « Hemotype Sc », un procédé rapide de dépistage de la drépanocytose qui marche bien dans plusieurs pays d’Afrique.

Autorisé en Côte d’Ivoire après une étude menée par les services d’hématologie du laboratoire central du Chu de Treichville, en collaboration avec le Programme national de lutte contre les maladies métaboliques et de prévention des maladies non transmissibles, il permettra de détecter tôt la maladie et préserver la vie des enfants et de leurs parents.

Le 6 novembre, lors de l’atelier de restitution de l’étude qui a précédé la faisabilité de cette nouvelle technique de dépistage rapide de masse de la maladie à l’espace Crrae-Uemoa, au Plateau, les experts du domaine de la santé ont livré les raisons et les opportunités de cette nouvelle pratique.

Pour le Professeur Sanogo Ibrahima, chef de service hématologie du Chu de Yopougon, « c’est un procédé très novateur parce qui vient remplacer l’ancien appelé électrophorèse de l’hémoglobine ». Il s’agit d’un examen qui se fait dans un laboratoire avec plusieurs matériaux et surtout de l’électricité.

Aujourd’hui, l’Hemotype Sc fait le même examen sans appareils particulier ni d’électricité. « C’est un test rapide qui consiste à mettre au contact d’un petit appareil une goutte de sang pour avoir sa phénotype hémoglobinique », précise-t-il.

Et d’ajouter que c’est un test rapide, différent de l’examen classique qui, pour l’instant, n’est fait que par les professionnels de santé.

Au nom du ministre de la Santé, Aka Aouélé, Dr Adoueni Katché Valery, directeur coordonnateur du Programme national de lutte contre les maladies métaboliques et de prévention des maladies non transmissibles, a fait savoir que ce nouveau procédé permettra à la Côte d’Ivoire de faire un grand pas en avant dans la lutte contre la drépanocytose.

Il a salué les chercheurs qui ont mené l’étude ayant conduit à la mise sur pied de l’hémotype Sc.

HERVE ADOU