• Accueil
  • Société
  • Lutte contre l'hypertension artérielle: Les populations d'Adjamé invitées à connaître leur statut

Lutte contre l'hypertension artérielle: Les populations d'Adjamé invitées à connaître leur statut

lundi, 20 août 2018 18:57
Lutte contre l'hypertension artérielle: Les populations d'Adjamé invitées à connaître leur statut Crédits: E. Y.

Une journée de sensibilisation et de dépistage de l'hypertension artérielle (Hta) et du diabète a été organisée à l'intention des femmes et de la population d'Adjamé, le 18 août 2018, à l'église méthodiste Unie Ebenezer d'Abidjan-Adjamé.

C'est une initiative de la Fondation Cœur de grâce en collaboration avec l'Union des femmes de cette église et le laboratoire Sun Pharma (qui a fourni des médicaments). « En Afrique, l'Hta représente la principale affection parmi les maladies cardiovasculaires. C'est un problème majeur de santé publique », a affirmé Mme Esther Douyere Desarmes, secrétaire générale de la Fondation Cœur de grâce.

Selon elle, « 48% des décès enregistrés dans le monde sont dus aux maladies cardiovasculaires. En 2008, la prévalence de l'Hta était la plus élevée au monde avec 36,8%. En Afrique subsaharienne, la prévalence est estimée à 28% dans la population adulte de 20 à 64 ans. D'ici 2030, près de 23,6 millions de personnes mourront d'une maladie cardiovasculaire (cardiopathie ou Avc) et d'après les projections, ces maladies devraient rester les premières causes de décès ».

Ces journées de sensibilisation et de dépistage visent donc à promouvoir une plus grande prise de conscience et des comportements plus sains pour prévenir l'hypertension et favoriser le dépistage précoce.

Mme Adou Dorcas, présidente des Laïcs de l'église Ebenezer, a salué cette opération qui permet à la population de connaître son statut. Aussi a-t-elle souhaité que de telles actions se multiplient au bénéfice des populations. « Il y a des moments où nous avons des maux latents dans le corps. Nous croyons que nous sommes bien portants, pourtant nous avons un mal qui nous ronge et l'un de ces maux, c'est l'hypertension artérielle. C'est pourquoi j'encourage cette opération qui nous permet de contrôler la tension et la glycémie », a-t-elle soutenu.

Selon elle, la mission de l'église est d'annoncer la bonne nouvelle mais aussi les bienfaits de Jésus-Christ qui se manifestent par des actions sociales, comme celles-ci.

Mme Djassé Déborah, présidente de l'Union des femmes de cette église, a tenu à féliciter la Fondation Cœur de grâce pour le choix de l'église Ebenezer pour abriter cette opération de sensibilisation qui concerne non seulement l'église mais tout le village.

E. Y.
Infos: Une correspondance particulière

Read 160 times Last modified on lundi, 20 août 2018 19:11