• Accueil
  • Société
  • Leadership féminin: La Jifa Dakar 2019 célébrée du 29 juillet au 1er août

Leadership féminin: La Jifa Dakar 2019 célébrée du 29 juillet au 1er août

vendredi, 26 juillet 2019 19:21
Leadership féminin: La Jifa Dakar 2019 célébrée du 29 juillet au 1er août Crédits: DR

La Plateforme mondiale des femmes entreprenantes (Plamfe) organise, du 29 juillet au 1er août 2019, la Journée internationale de la femme africaine (Jifa) 2019, à Dakar (Sénégal).

Cette journée aura pour thème: « Leadership et entrepreneuriat féminin: opportunités des Tic dans l'autonomisation des femmes et des filles ».

Plusieurs sous-thèmes seront abordés au cours de ce rendez-vous. Notamment, « Femmes et sciences/start-up digitale, le clic féminin », « Lutte contre la déscolarisation des filles », « Autonomisation économique des femmes », « Accès au foncier et système bancaire », « Femme, enfants, famille, légalisation et santé », « Focus sur les questions de droit des femmes », « Endométriose, menstrues, conditions hygiéniques et sanitaires à l'escale, gestion de stress, nutrition et bien-être ».

Cet événement est placé sous le haut patronage du Président de la République du Sénégal, Macky Sall et sous le parrainage d'Aminata Traoré, présidente du Conseil économique, social et environnemental du Sénégal et Bocar Sy, directeur général de la Banque d'habitat du Sénégal.

« Décrétée en 1962 par l'Onu, la Jifa est restée pendant longtemps méconnue. Il s'agit de redynamiser cette journée, la mettre au goût du jour afin de permettre à toutes les africaines de se retrouver et valoriser leur potentiel », explique Désirée Djomand, présidente mondiale de la Plamfe.

Selon elle, cette journée est une plateforme qui permet aux femmes africaines de développer un vaste réseau d'échanges sur divers sujets, capitaliser certains acquis et partager leurs expériences. Les 14 représentations de la Plamfe seront de la fête.

En 2017, dans le cadre de la Jifa, un voyage a été organisé à Bamako sur les traces d'Aoua Kéita, vaillante femme, femme politique, militante de première heure auprès de Modibo Kéita. Une délégation conduite par Désirée Djomand, présidente fondatrice des réseaux Afip et Plamfe s'est rendue sur la tombe de cette femme leader inspirante. Elle a également effectué une visite dans un centre de formation qui porte son nom et échangé avec quelques associations féminines maliennes. La délégation de Mme Djomand a été reçue par Aminata Touré, nièce d'Aoua Kéita, qui s'est réjouie de lui raconter l'histoire de cette grande femme.

En Côte d'Ivoire, dans le cadre de ces festivités, un hommage national a été rendu aux femmes de Grand-Bassam de 1949.Notons que cet événement intervient après le Symposium international de l'entrepreneuriat et du réseautage féminin tenu, du 16 au 29 juin 2019, à Tunis (Tunisie).

EY