Korhogo: Un commandant de la gendarmerie tué par des inconnus

mardi, 31 juillet 2018 14:21
Korhogo: Un commandant de la gendarmerie tué par des inconnus Crédits: DR

Le capitaine Djah Dago Pierre, le commandant de la 4e Compagnie mobile de Korhogo, n’est plus. Il a été tué dans l’après-midi du 30 juillet 2018, dans une localité de Korhogo, selon des proches de la famille joints par Fratmat.info, ce mardi 31 juillet 2018.

«C’est depuis hier (Ndlr: lundi) à 14h qu’il a été tué par des jeunes inconnus à l’arme blanche. C’est un coup dur pour nous. Il était beaucoup gentil», confirme un des cousins du défunt qui a requis l’anonymat. Un autre parent du commandant ne dit pas le contraire. «C’est douloureux, je me rends en ce moment à son domicile à Abidjan», affirme un des proches.

Le commandant, selon plusieurs autres sources concordantes, a été tué par des orpailleurs clandestins qui les (Djah Dago Pierre et ses hommes) ont brusquement encerclés au moment où ils étaient en mission à Koffré, dans le cadre du démantèlement d’un site de clandestins dont le nombre s’agrandissait.

Le capitaine qui n’a pu se sauver à l’arrivée des orpailleurs, a été tué à coups de pioches et de machettes. L’on n’a pu avoir les détails sur le sort des éléments qui l’accompagnaient. Une enquête certainement nous le dira.

Le capitaine, selon ses proches, a été promu récemment commandant de compagnie.

Edouard Koudou
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Read 819 times Last modified on mardi, 31 juillet 2018 16:10