• Accueil
  • Société
  • International francophone du dialogue social/N’Doumi Bernard: ''La Côte d’Ivoire devient membre du réseau international dans les jours à venir''

International francophone du dialogue social/N’Doumi Bernard: ''La Côte d’Ivoire devient membre du réseau international dans les jours à venir''

jeudi, 25 juillet 2019 23:20

Le Conseil national du dialogue social (Cnds) a tenu sa deuxième session de l’année les 24 et 25 juillet 2019, à la maison de l’entreprise au Plateau.

A l’issue des travaux, le président du conseil, Bernard N’Doumi, a animé une conférence pour porter à la connaissance de l'opinion nationale et internationale ainsi qu’aux membres du Cnds, de la mise en oeuvre du programme d'action et les axes stratégiques pour le compte du cnds de l'année 2019 et 2020.

Dans le rapport présenté, il ressort que la Côte d’Ivoire avance en matière de dialogue social. Ce qui va permettre au pays d'entrer très bientôt dans le réseau international du dialogue social.

« La Côte d'Ivoire, dans les jours à venir, sera membre de l'International francophone du dialogue social (Ifds). A cet effet, pour l'adhésion formelle de la Côte d'Ivoire, il a été mis en place un réseau d'institution du dialogue social », a annoncé le président du Cnds. Et d’ajouter qu’au titre des points inscrits à l'ordre du jour, l'examen et adoption du procès-verbal de la session ordinaire des 17 et 18 avril 2019, le point des diligences issues de la même session (17 et 18), le rapport des commissions, l'adoption du budget 2020 du Cnds et l'indemnité de défraiement des membres en vue du paiement de l'année 2016 et 2017 ont été approuvés.

Poursuivant, il a révélé que la 108e session ordinaire portant sur l'Organisation internationale du travail (Oit) a été sanctionnée par l'opportunité d’inscrire la santé et la sécurité comme droit fondamental.  

Toutefois, il a annoncé une enveloppe de 380.000.000 Fcfa pour le compte budgétaire de l'année 2020, prenant en compte deux priorités du gouvernement, à savoir le programme social du gouvernement et le Btp. Selon lui, sur 11 diligences, 7 ont été exécutées et 4 sont en cours d'exécution. Placé sous la tutelle du ministère de l'Emploi et de la Protection sociale, à titre de rappel, le Cnds ne dispose toujours pas de siège.

JEAN BAVANE KOUIKA
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.