Inhumation de Kouadio-Blé Albert: L’époux de Marcelline Gneproust Kouadio repose à Tontonou Koffikro
  • Accueil
  • Société
  • Inhumation de Kouadio-Blé Albert: L’époux de Marcelline Gneproust Kouadio repose à Tontonou Koffikro

Inhumation de Kouadio-Blé Albert: L’époux de Marcelline Gneproust Kouadio repose à Tontonou Koffikro

dimanche, 08 juillet 2018 19:49
Inhumation de Kouadio-Blé Albert: L’époux de Marcelline Gneproust Kouadio repose à Tontonou Koffikro Crédits: Josephine Kouadio

Décédé le 4 juin, Albert Kouadio-Blé, agent de la Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie) en service à la base de Yopougon, a été inhumé, le samedi 7 juillet, dans son village natal, à Tontonou Koffikro (sous-préfecture de Toumodi).

La mise en terre a été faite en présence de parents, amis, connaissances et collègues du défunt et de sa veuve, Marcelline Gneproust-Kouadio, journaliste au quotidien Fraternité Matin.

L’émotion était à son comble au moment de la séparation, vu que sa mort a été brusque. En effet, Albert Kouadio-Blé avait séjourné, quelques jours précédant son décès, dans son village qu’il aimait et qu’il fréquentait régulièrement. Et d’où il était parti après deux semaines de vacances pour Abidjan, sans  montrer de signe maladie.

L’inhumation a été précédée de la cérémonie du N’zié (dons). Familles maternelle et paternelle du défunt, le village, les collègues et amis du défunt et de la veuve ont reçu soutiens divers et messages de consolation. Dans la nuit de vendredi à samedi matin, une veillée de prière a été organisée par sa famille, suivie d’une veillée traditionnelle.

La forte délégation de la Cie était conduite par Désiré Okou Gnadro, directeur technique, représentant la direction générale. Quand celle de la Société nouvelle de presse et d’édition (Snpeci), groupe Fraternité Matin, était conduite par Mathias Kouassi, chef de l’administration du personnel et de la paie. Autre soutien, celui du Dr Alfred Dan Moussa, Dg de l’Istc-Polytechnique d’Abidjan.

« Il a été le père exemplaire: bon, dévoué, doux, généreux, mais ferme. Sa vie a été un don total. Il a vécu pour les autres et sa famille, très rarement pour lui. Il restera un modèle pour tous. Il nous laisse comme héritage, son amour, son abnégation, sa rigueur et son remarquable esprit de travail ». Tel est le message des enfants inscrit sur le faire-part, en hommage à leur géniteur, Kouadio-Blé Albert (1er janvier 1961-04 juin 2018).

PAULIN N. ZOBO

Lu 326 fois Dernière modification le dimanche, 08 juillet 2018 23:03