• Accueil
  • Société
  • Incendie/Solidarité : Le gouvernement exprime sa compassion aux victimes d’Adjamé, d’Abobo et de Bouaké

Incendie/Solidarité : Le gouvernement exprime sa compassion aux victimes d’Adjamé, d’Abobo et de Bouaké

jeudi, 14 février 2019 08:05

Le Professeur Mariatou Koné, Ministre en charge de la Solidarité a exprimé, le 13 février  2019, à son cabinet, à Abidjan-Plateau, la compassion du Gouvernement et de toute la nation ivoirienne aux familles des victimes décédées des suites des incendies survenus dans les communes d’Abobo, d’Adjamé et de Bouaké.

En effet au cours du dernier semestre de 2018, plusieurs incendies se sont  déclarés  dans ces trois communes. Ce sont au total  20 personnes qui ont péri dans les flammes. Il s’agit de 2 personnes décédées le 21 Août  à Adjamé, 7 personnes dans l’incendie déclaré dans la nuit du 21 au 22 octobre à Bouaké ainsi que  11 autres victimes à Abobo respectivement les 23 et 31 décembre 2018 dans les quartiers Agbekoi et N’dotré.

Ainsi, à cette cérémonie de compassion, 9 ayants droits des 20 personnes décédées et 4 blessés ont reçu le « yako » symbolique de l’État à hauteur de cinq cent mille par personnes décédées et de cent mille pour appuyer les frais médicaux des blessés. Soit une enveloppe totale de 10 millions 400 cent mille. « Au nom du Président de la République et de toute la nation ivoirienne, je voudrais vous dire « yako ». L’argent ne peut ramener à la vie. C’est un geste symbolique pour dire que toute la nation ivoirienne est à vos côtés dans cette douloureuse épreuve» a indiqué la Ministre de la Solidarité.

Une action du Gouvernement que saluent les familles endeuillées. «  Du fond du cœur je voudrais dire merci au Président Alassane Ouattara et à tous les ivoiriens pour cet élan de solidarité » a témoigné Koné Mamadou,  le chef de famille des 7 victimes qui ont perdu la vie dans l’incendie de Bouaké.

Source : ministère en charge de la Solidarité