• Accueil
  • Société
  • Incendie de l'usine Gandour : Les employés craignent de se retrouver au chômage

Incendie de l'usine Gandour : Les employés craignent de se retrouver au chômage

dimanche, 07 juillet 2013 11:38

"Je suis inquiet pour mon emploi", s'est confié à l'AIP Baraté Diby, machiniste.

 

Incendie de l'usine Gandour : les employés craignent de se retrouver au chômage

 

Les employés de l'usine de parfumerie Ghandour, située en zone industrielle de Yopougon (Abidjan), craignent de se retrouver au chômage après l'incendie déclenché samedi entre 2 H et 3 H et qui a ravagé toutes les installations techniques.

 

"Je suis inquiet pour mon emploi", s'est confié à l'AIP Baraté Diby, machiniste.

 

Pour une autre employée qui a requis l'anonymat, "C'est un véritable drame" qui s'est produit à la parfumerie Ghandour de Yopougon.

 

D'après un bilan partiel établi par le commandant en second du Groupement des sapeurs-pompiers militaires qui est intervenu lors de cet incendie, le commandant Koné Naclan, toute la chaîne de production et les bureaux du service de la comptabilité ont été ravagés. Deux blessés, dont un pompier militaire ivoirien et un civil, ont également été enregistrés.

 

Selon la source qui a précisé que les blessés ont été conduits dans des centres de santé de la capitale économique, l'origine du feu reste pour le moment inconnue.

 

Déclenché tôt samedi, l'incendie a pu être maîtrisé aux environs de 11 H, grâce aux efforts conjugués des sapeurs-pompiers, de la Société ivoirienne de raffinage (SIR), de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) et des éléments de la Force Licorne.

 

Ouverte dans les années 70 dans la seconde grande zone industrielle d'Abidjan, l'usine de cosmétiques Ghandour emploie plus de 3.000 personnes, indique-t-on.

 

AIP