Hépatite: Certains virus provoquent le cancer et la cirrhose du foie

dimanche, 28 juillet 2013 12:11

[28-07-2013. 14h00] Selon ce communiqué, "on parle d’«épidémie silencieuse» à propos de l’hépatite virale, car la plupart des porteurs ignorent qu’ils sont atteints. Et l’infection évolue lentement, pendant plusieurs dizaines d’années, en maladie du foie".

 Hépatite: Certains virus provoquent le cancer et la cirrhose du foie

"Certains  virus de l'hépatite, surtout les types B et C, sont aussi la cause de maladies chroniques débilitantes comme le cancer et la cirrhose du foie". C'est ce que révèle un communiqué de l’Organisation mondiale de la santé (Oms), publié en faveur de la célébration de la journée mondiale de l’hépatite, ce dimanche 28 juillet.

Selon ce communiqué, "on parle d’«épidémie silencieuse» à propos de l’hépatite virale, car la plupart des porteurs ignorent qu’ils sont atteints. Et l’infection évolue lentement, pendant plusieurs dizaines d’années, en maladie du foie".

"Le fait que beaucoup d’infections par les virus de l’hépatite B et C soient silencieuses et ne causent aucun symptôme avant que le foie ne soit gravement atteint rend d’autant plus urgent l’accès universel à la vaccination, au dépistage, au diagnostic et au traitement antiviral", a conseillé le Dr Keiji Fukuda, Sous-Directeur général de l’Oms, chargé du Groupe Sécurité sanitaire et environnement.

Pour l'Oms,  les gouvernements doivent  prendre des mesures contre les cinq virus de l’hépatite qui provoquent des infections graves du foie et font 1,4 million de morts chaque année.

"L’hépatite  est une atteinte inflammatoire du foie le plus souvent consécutive à l'infection par l'un des cinq virus de l'hépatite A,B,C,D et E. Tous ces virus peuvent provoquer une pathologie aiguë dont les symptômes durent plusieurs semaines: jaunissement de la peau et des yeux (jaunisse), urines foncées, fatigue extrême, nausées, vomissements et douleurs abdominales. Il faut parfois plusieurs mois, voire un an pour se remettre", selon le site futura-sciences.com.


Isabelle Somian

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Source:who.int

Read 1000 times Last modified on dimanche, 28 juillet 2013 14:19