Grève des enseignants: Les épreuves physiques du BEPC 2013 boycottées

Grève des enseignants: Les épreuves physiques du BEPC 2013 boycottées

lundi, 15 avril 2013 16:03

[15-04-2013. 16h30] A l’instar des élèves d’Adjamé et de Cocody, plusieurs élèves des classes de 3è du district d’Abidjan n’ont pu subir les épreuves physiques du Bepc.

Grève des enseignants: Les épreuves  physiques du BEPC 2013 boycottées

 

Ce lundi 15 avril,les élèves des établissements secondaires publics et privés d’Abidjan n’ont pas pu subir les épreuves physiques de Bepc, comptant pour l’année scolaire 2012-2013. La grève des enseignants démarrée le lundi 08 avril, a été prolongée jusqu’à la date du 19 avril prochain. 

 

«Dans le centre d’examen de l’épreuve physique situé à Abidjan-Cocody,nos candidats comme ceux des autres établissements, ont été délogés par un groupe de personnes non identifiées », a fait savoir M. Kouamé Aimé, directeur du collège Victor Schœlcher.

 

Selon le directeur de cet établissement scolaire privé, « les candidats à cette épreuve, marquant le début des examens scolaires du cycle secondaire sont revenus avec leur éducateur, sans avoir pu subir les épreuves  », a-t-il insisté. 

 

Évoquant les causes de cette perturbation, le directeur des études a dénoncé les effets négatifs de la grève persistante des enseignants.« Dans les établissements privés, nous ne sommes pas concernés par la grève. Mais nous subissons des agressions extérieures.Nous avons eu recours aux forces de l’ordre pour sécuriser nos locaux et nos élèves…».

 

Toujours selon lui,« aujourd’hui, une bande d’agresseurs est arrivée surexcitée. Les trois agents de sécurité présents n’ont pas réussi à les contenir. Tellement les agresseurs étaient violents… Des pierres et des gourdins ont été lancés dans nos classes. Saisis de panique, nous avons demandé aux élèves de regagner leur domicile…», a-t-il tenu à préciser.

 

Plusieurs établissements privés de la commune d’Adjamé (Abidjan): Montherlant, Jean Paul Sartre, Victor Hugo, Iscar et d’autres établissements publics ont été également victimes d’agressions extérieures. Toute chose qui a contraint les responsables de ces établissements à interrompre les cours.

 

A l’instar des élèves d’Adjamé et de Cocody, plusieurs élèves des classes de 3è du district d’Abidjan n’ont pu subir les épreuves physiques du Bepc.

 

A sa dernière sortie, la ministre de l’Éducation nationale et de la Formation technique, Kandia Camara, a assuré les parents d’élèves quant au maintien du calendrier des examens et concours scolaires.

 

Selon les prévisions de Mme Camara, les épreuves physiques du cycle secondaire devraient démarrer ce lundi 15 avril pour prendre fin le vendredi 26 avril.

 

Les enseignants ivoiriens regroupés au sein de l’Intersyndicale du secteur éducation-formation (Isef), au cours d’une assemblée générale extraordinaire tenue le 14 avril dernier, ont invité leurs collègues à boycotter les épreuves physiques du Bepc.

 

Isabelle Somian

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Lu 2403 fois Dernière modification le lundi, 15 avril 2013 18:35