• Accueil
  • Société
  • GENAV2017 : Les bénéficiaires invités à influencer la vie politique, économique et sociale

GENAV2017 : Les bénéficiaires invités à influencer la vie politique, économique et sociale

mercredi, 06 décembre 2017 18:28
Le Représentant-résident de la Friedrich Ebert Stiftung (Fes), Thilo Schöne et Fofana Kadi, le déléguée de la GENAV2017 Le Représentant-résident de la Friedrich Ebert Stiftung (Fes), Thilo Schöne et Fofana Kadi, le déléguée de la GENAV2017 Crédits: CHEICKNA D. Salif

En vue de faire bénéficier cette formation aux jeunes de l’intérieur du pays, M. Schöne a annoncé la création d’une 2ème Génération à venir à Bouaké à partir de 2018.

GENAV2017 : Les bénéficiaires invités à influencer la vie politique, économique et sociale

Le Représentant-résident de la Friedrich Ebert Stiftung (Fes), Thilo Schöne a engagé les bénéficiaires du programme de formation au dialogue politique et  d’apprentissage au leadership politique et social  appelés « Génération à venir » (Genav) à influencer la vie politique, économique et sociale du pays en contribuant à son développement. « Soyez cette Génération de jeunes qui agit à tous les niveaux pour proposer une meilleure alternative pour l’avenir », a exhorté M. Shöne, le 5 décembre 2017, à Abidjan-Cocody-Bonoumin, lors de la cérémonie marquant les neuf (9) mois de formation d’une trentaine de jeunes débutée 03 mars 2017, de la « Genav 2017 ».

Ce sont quinze (15) femmes et quinze (15) hommes sélectionnés dans différentes organisations syndicales, non-gouvernementales et partis politiques qui ont pris part à ce programme formation. Poursuivant, il a affirmé aux bénéficiaires qu’ils viennent d’avoir une formation extraordinaire. « Elle est extraordinaire parce qu’elle n’est pas uniquement une formation individuelle, mais elle vise à forger un groupe, un réseau, une génération de jeunes gens actifs qui permettra plus de participation et plus de pluralisme », a indiqué le Représentant-résident de la Fes.

Au cours de cette formation, les bénéficiaires par la voix de leur déléguée, Mme Fofana Kadi ont affirmé avoir acquis au cours de cette formation en matière de technique de négociation, de gestion des conflits, la modération et la technique, les techniques d’art oratoire et d’argumentation.

Dans le domaine des médias, ils ont acquis également des compétences en matière d’interviews A cela, il faut ajouter la maitrise de connaissances du monde contemporain. Satisfait de cette formation, elle a promis mettre à profit toute la culture que la Fes leur a inculquée. « Engageons nous, afin que ces connaissances acquises ne soient pas vaines », a-t-elle déclaré au nom de ses camarades. Avant de leur demander  à s’engager pour impacter, positivement leur environnement. En vue de faire bénéficier cette formation aux jeunes de l’intérieur du pays, M. Schöne a annoncé la création d’une 2ème Génération à venir à Bouaké à partir de 2018.

Représentant François Komoin, président du Centre international pour le développement du droit (Cidd) partenaire du programme de formation, Jean Camille Kadio a invité les jeunes formés à être le changement qu’il voudrait voir dans ce monde, comme le dirait Gandhi.

CHEICKNA D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Read 194 times Last modified on mercredi, 06 décembre 2017 19:11