Formation: Guy M’Bengue apporte son soutien aux étudiants ivoiriens des Usa

lundi, 13 mai 2013 15:25
Guy M’Bengue Guy M’Bengue Crédits: Germaine Boni

[13-05-2013. 15h30] L’amélioration des curricula et des conditions des étudiants ivoiriens aux États-Unis d’Amérique est au centre des préoccupations des hommes d’affaires.

Formation: Guy M’Bengue apporte son soutien aux étudiants ivoiriens aux Usa

« L’Us-Côte d’Ivoire business council a tout intérêt à suivre les étudiants ivoiriens qui sont aux Etats-Unis. Ce sont eux qui feront les affaires de demain dans le cadre du partenariat que nous avons signé avec les Américains. J’ai effectué le déplacement des États-Unis pour discuter avec eux, les encourager et voir comment les hommes d’affaires américains peuvent les appuyer ». C’est en ces termes que Guy M’bengue, directeur général de l’Association pour la promotion des exportations de Côte d’Ivoire (Apex-ci), par ailleurs président de la section ivoirienne de Us-Côte d’Ivoire business council (Conseil de développement des affaires entre les Usa et la Côte d’Ivoire, « Uscibc »), a justifié sa présence aux États-Unis, aux côtés des responsables de l’Université internationale de Grand-Bassam (Uigb).

C’était dans le cadre de la remise de diplôme des étudiants issus de cette institution universitaire et en fin de cycle à Georgia state university (Gsu), à Atlanta, le week-end dernier. Ainsi, ce lundi, la délégation composée de Guy M’Bengue, Samuel Koffi, responsable des opérations à l’Uigb et l’ambassadeur John Hicks, le manager général de la fondation de l’Uigb en constitution, rencontreront des opérateurs économiques américains, à Washington.

Il s’agit pour cette délégation de présenter la fondation de l’Uigb aux partenaires américains de l’Uscibc. Un véritable plaidoyer auprès de ces opérateurs en vue d’obtenir leur adhésion et leur contribution à la mise en place effective de cette fondation. « L’université internationale de Grand-Bassam a mis en place un modèle anglo-saxon avec une fondation pour pouvoir mobiliser des ressources. Et permettre aux étudiants de bénéficier des bourses et de renforcer les capacités de l’université en matière de bibliothèque, service informatique. Nous sommes venus présenter  aux partenaires américains de l’Uscibc l’université de Grand Bassam, ses ambitions et les exhorter à contribuer à la consolidation technique et financière de cette fondation », a précisé Guy M’Bengue.

Selon lui, il est d’intérêt pour la Côte d’Ivoire de s’inscrire dans la dynamique de ce partenariat.

« Aujourd’hui, un pays ne peut pas se développer sans appartenir à un réseau. Et les États-Unis d’Amérique constituent un réseau important avec lequel nous pouvons avoir toutes les connexions possibles. En la matière, l’université internationale de Grand-Bassam est un modèle intéressant. Car, les étudiants commencent leurs études en Côte d’Ivoire. Ils connaissent l’environnement ivoirien avant de compléter  leur formation aux États-Unis.  Aussi, le curriculum du système américain correspond  aux attentes du secteur privé que nous représentons », a-t-il ajouté pour justifier son implication totale dans la mise en place de la fondation de l’Uigb, dont le lancement officiel est prévu en septembre prochain.

Notons que dans le cadre de la mise en oeuvre de l’Agoa, pour lequel la Côte d’Ivoire est éligible,  l’Apex-ci a créé, en septembre 2012, l’Uscibc pour l’expansion, la facilitation et la promotion d’une plate-forme d’informations entre les opérateurs économiques américains et ivoiriens.

 

Germaine BONI

Envoyée spéciale aux Usa

 

Read 1362 times Last modified on lundi, 13 mai 2013 15:45