• Accueil
  • Société
  • Financement de la recherche: Le Pasres renforce les capacités des enseignants-chercheurs

Financement de la recherche: Le Pasres renforce les capacités des enseignants-chercheurs

jeudi, 20 juin 2019 13:41
Les participants fiers de présenter leurs attestations à la fin de la formation. Les participants fiers de présenter leurs attestations à la fin de la formation. Crédits: DR

Des chercheurs ivoiriens viennent d’être outillés pour rédiger des projets qui soient acceptables et finançables.  

Suite à une sollicitation de l’Institut de géographie tropicale (Igt) de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, 25 enseignants-chercheurs de cette institution ont eu l’opportunité de participer, du 12 au 14 juin, au sein de l’Ufr de Pharmacie, à un atelier de formation autour du thème: "Rédaction d’un projet de recherche et recherche de financement".

Cet atelier qui a été financé par le Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique (Pasres), a permis, trois jours durant, d’instruire ces scientifiques, et les outiller sur les techniques et méthodes pour ficeler de bons projets de recherche. Et ce, en vue de trouver des financements auprès des institutions nationales, partenaires au développement et bailleurs de fonds.

A la clôture de ces assises, Pr. Adohi-Krou Viviane, présidente du Conseil scientifique du Pasres, représentant le secrétaire exécutif, a tenu à féliciter ces chercheurs pour les précieux outils mis à leur disposition. Avant d’ajouter: « j’espère que cet atelier vous aura été utile et qu’à partir de maintenant, vous serez aptes à présenter des projets bien rédigés, bien présentés au Pasres et à d’autres bailleurs de fonds pour vous permettre d’avoir des financements pour réaliser vos projets de recherche ».

L’émissaire du Dr. Sangaré Yaya s’est, par la suite, réjouie de la tenue de cet atelier. Car, dira-t-elle, « j’évalue régulièrement des projets dans le cadre des appels à projets du Pasres. Et je suis obligée malheureusement de rejeter beaucoup de projets qui ne sont pas bien ficelés. C’est donc une excellente opportunité qui vous a été offerte au cours de ces trois jours de renforcer vos capacités dans le domaine de la rédaction de projets ».

Quant au Pr. Bikpo Céline, directrice de l’Institut de géographie tropicale (Igt), elle a donné les raisons ayant amené son institution à solliciter cette formation auprès du Pasres. « Ayant au sein de l’Igt des enseignants-chercheurs et des chercheurs, force est de reconnaître que le volet recherche n’est pas bien développé parce que nous n’arrivons pas à capter des financements pour booster les travaux de recherche », a-t-elle expliqué. « Et si nous arrivons à capter les financements, nous allons pouvoir assumer pleinement nos missions en produisant des résultats issus de la recherche pour aider les communautés à travers nos travaux d’expertise », a dit Pr. Bikpo Céline.

Le Pr. Ouattara Lassiné, coordonnateur de l’atelier, lui, est revenu sur quelques modules de formation qui ont alimenté ces trois jours de réflexions. Il s’agit, entre autres, de l’élaboration du cadre logique, l’élaboration du chronogramme d’activités, le montage du budget, l’analyse des risques, etc. « Et il y a eu un module sur la présentation d’une situation pratique: cas du Pasres », a précisé Pr. Ouattara.

Avec ces acquis, l’on peut aisément affirmer que ces enseignants-chercheurs de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody sont désormais bien outillés pour capter des financements substantiels en vue de réaliser leurs projets de recherche scientifique.

GUY-ASSANE YAPY