Fécondité 2018 : L’indice synthétique mondial est de 2,4 selon PRB
  • Accueil
  • Société
  • Fécondité 2018 : L’indice synthétique mondial est de 2,4 selon PRB

Fécondité 2018 : L’indice synthétique mondial est de 2,4 selon PRB

jeudi, 30 août 2018 14:58
Photo illustrative d'une maternité dans un hôpital israélien. Photo illustrative d'une maternité dans un hôpital israélien. Crédits:  Source: The Times of Israël

L'évolution de la structure par tranche d'âge, ou la part de la population totale dans chaque tranche d'âge, influencera les trajectoires économiques des pays et la manière dont ils allouent des ressources pour s'assurer que toutes les générations peuvent prospérer.

Fécondité 2018 : L’indice  synthétique mondial est de  2,4 selon PRB

Selon les estimations de Population Reference Bureau (PRB), l'indice synthétique de fécondité (ISF)  ou le nombre moyen d'enfants par femme tout au long de sa vie) dans le monde est de 2,4 pour 2018.

L’information publiée dans un communiqué du 27 août  selon les projections de Population Reference Bureau (PRB) dans son World Population Data Sheet 2018, précise aussi que l'ISF mondial est en recul depuis ces dernières décennies, mais il demeure suffisamment élevé pour générer une croissance démographique continue.

Selon le document, les trois pays présentant l'ISF le plus élevé sont le Niger (7,2), le Tchad (6,4) et la République démocratique du Congo (6,3).  Tandis que les pays qui présentent l'ISF le plus bas sont la Corée du Sud (1,1), Singapour (1,2) et Taïwan (1,2).

Par ailleurs, le document produit par le PRB a révélé  aussi que la population d'Afrique fera plus que doubler d'ici 2050 pour atteindre 2,6 milliards, et elle comptera pour 58 pour cent de la croissance démographique mondiale d'ici là.

 On plan mondial,  la population atteindra 9,9 milliards d'ici à 2050, soit une progression de 2,3 milliards ou de 29 pour cent par rapport au chiffre actuel estimé à 7,6 milliards.

Parallèlement,  a précisé cette source, la population mondiale continuera de vieillir, mais de manière différente en fonction des pays. Ainsi, d'ici le milieu du siècle, 16 pour cent de la population mondiale seront âgés de 65 ans et plus, soit une progression de 9 pour cent par rapport à aujourd'hui.

Il ressort ainsi que la proportion de personnes situées dans cette tranche d'âge dans les pays plus développés dans le monde atteindra 27 pour cent, soit une progression de 18 pour cent par rapport à aujourd'hui, tandis que la proportion d'adultes âgés de 65 ans et plus dans les pays moins développés doublera pour atteindre 14 pour cent.

L’impact de cette croissance démographique a été aussi analysé par Population Reference Bureau (PRB). L'évolution de la structure par tranche d'âge, ou la part de la population totale dans chaque tranche d'âge, influencera les trajectoires économiques des pays et la manière dont ils allouent des ressources pour s'assurer que toutes les générations peuvent prospérer. Ce sont les thèmes explorés dans les rubriques analytiques du Data Sheet 2018.

Depuis 1962, PRB produit chaque année son World Population Data Sheet (www.worldpopdata.org) qui est souvent référencé.

Isabelle Somian

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

Lu 370 fois Dernière modification le jeudi, 30 août 2018 16:07