• Accueil
  • Société
  • Eradication de la lèpre en Côte d’Ivoire: Jean Marie Yaméogo invite à mobiliser plus de moyens financiers

Eradication de la lèpre en Côte d’Ivoire: Jean Marie Yaméogo invite à mobiliser plus de moyens financiers

lundi, 11 février 2019 16:41

Poursuivant, le Représentant résident de l’Oms en Côte d’Ivoire a souligné qu’au niveau mondial, le nombre de malades atteints de la lèpre a considérablement baissé. Ce sont 150.000 cas dépistés actuellement à travers le monde.

Eradication de la lèpre en Côte d’Ivoire: Jean Marie Yaméogo invite à mobiliser plus de moyens financiers

‘’La Côte d’Ivoire est très proche de l’éradication totale de la lèpre’’ a révélé, Jean Marie Yaméogo, Représentant résident de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en Côte d’Ivoire, parlant des progrès, réalisés par le pays. Toutefois, il constate que cet objectif ne peut être atteint sans la mobilisation de moyens humains, matériels et financiers pour l’élimination totale de la lèpre selon la stratégie 2016-2020 de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Il a tenu ses propos, selon la presse locale,  à l’occasion de la célébration de  la 66ème édition de la Journée mondiale des Lépreux, dimanche 10 février 2019, en présence du Ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, le Dr Aka Aouélé, dans la  ville de Béoumi,  située à un peu plus de 400 km d’Abidjan, dans le centre de la Côte d’Ivoire.

‘’Depuis mars 2000, la lèpre n’est plus un problème de santé publique’’,  a précisé Jean Marie Yaméogo. Toutefois, il  a expliqué   que la maladie  « reste assez présente chez les plus jeunes avec 19.000 enfants touchés dans le monde ».

Poursuivant, le Représentant résident de l’Oms en Côte d’Ivoire a souligné qu’au niveau mondial, le nombre de malades atteints de la lèpre a considérablement baissé. Ce sont 150.000 cas dépistés actuellement à travers le monde.

Quant au ministre de la Santé, il s’est également réjoui des progrès  réalisés par le pays. La « Côte d’ivoire s’inscrit donc dans une tendance à la baisse des données épidémiologiques ». Selon lui,  ‘’moins d’une personne sur 10.000 souffre de la lèpre depuis 2011 en Côte d’Ivoire’’.

La lèpre est une pathologie à manifestation cutanée qui peut attaquer à tout âge. Cependant, lorsqu’elle est vite dépistée, elle se soigne sur une durée de 6 à 12 mois selon le cas, sans laisser de séquelles.

Isabelle Somian

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.